Limited availability due to high demand. Please see our Stock Availability page for more information.

Cerveau

Le plus gros travail du cerveau du ver (regroupé dans les ganglions cerrébroïdes) consiste à réceptionner les signaux envoyés par les capteurs de lumière situé sur sa peau. Le signal produit d'abord un spasme sous le corps du ver. A l'état sauvage, cela a pour effet de faire immédiatement disparaître le ver dans la terre tandis que si vous le tenez dans vos mains, il se tortillera dans tous les sens (un petit numéro intéressant pour épater vos amis !)

Malheureusement pour les vers, les pêcheurs ont bien vite réalisé que ces tortillements attiraient les poissons et, de fait, chaque année, des millions de vers finissent en appât au bout d'une canne à pêche.

Dernier fait intéressant : des scientifiques ont montré que si l'on enlève le cerveau d'un ver, il continue à vivre comme si de rien n'était. Par pitié : faites-nous confiance et n'essayez pas de reproduire cette expérience chez vous.

Photos des clients

Commentaires Leave a comment

Il n'y a pas de commentaire