Problèmes courants

Si vos amis à plumes n'ont pas vraiment l'air dans leur assiette ou s'ils manifestent un comportement inhabituel, cette section aura peut-être la solution à votre problème. Tout comme un rhume est courant chez les humains, certaines conditions médicales communes peuvent affecter vos poules.


Une poule dominicaine aux belles plumes noires et blanches
Une poule dominicaine aux belles plumes noires et blanches

Ne vous inquiétez pas si vos poules ont l'air un peu patraques : la plupart du temps, elles retrouveront leur forme en très peu de temps. Cette section a pour but de vous aider à identifier parmi les problèmes les plus courants et propose des solutions pour les résoudre.




Poules couveuses

Il arrive que les poules se mettent à couver et insisteront pour s'asseoir dans le nichoir sur des œufs non fécondés. Ce comportement est observé davantage pendant les mois estivaux, même s'il peut se manifester à n'importe quel moment de l'année. Sans connaître la cause exacte, on pense que les poules ayant un instinct maternel très fort sont prises d'un désir irrésistible de couver des œufs, qu'ils aient été fécondés ou non. Certaines races de poules sont plus susceptibles de développer ce comportement, comme les poules Cochin ou les poules soie.


Une mère poule qui veille sur des poussins tout juste sortis de l'œuf
Une mère poule qui veille sur des poussins tout juste sortis de l'œuf

Signes d'une poule couveuse

Il est facile de détecter une poule couveuse : son comportement changera radicalement. Vous remarquerez sans doute en premier lieu que votre poule est très caractérielle. Voici une liste de signes à observer pour savoir si votre poule est devenue couveuse.

  • Elle ne voudra pas bouger du nichoir
  • Elle gonflera ses plumes pour paraître plus grande
  • Elle grognera et donnera des coups de bec quand vous essayerez de la déplacer
  • Elle retournera dans le nichoir dès que vous l'en déplacez
  • Elle s'arrachera les plumes de la poitrine

Comment faire pour arrêter une poule couveuse de couver

Plusieurs méthodes permettent de remédier à une poule couveuse. Certaines impliquent simplement d'accepter son comportement ou de l'utiliser pour couver des œufs jusqu'à éclosion. D'autres impliquent de la découver.

  1. Laisser la poule couver - Une poule couveuse couvera pendant environ trois semaines, car c'est le temps qu'il faut aux œufs pour éclore. Vous pouvez la laisser faire. Assurez-vous simplement de la déplacer du nichoir quelques heures par jour afin de s'assurer qu'elle mange et s'abreuve. Vous n'avez pas à craindre qu'elle prenne trop d'espace dans le nichoir car les autres poules seront ravies de partager le nid pour pondre leurs œufs. En revanche, si vous avez une poule couveuse particulièrement agressive, elle risque de leur donner des coups de bec quand elles essaieront de pondre. Dans ce cas, nous vous conseillons de revêtir des gants pour déplacer la poule couveuse, car elle sera en colère et se débattra pour ne pas être délogée.

  2. Acheter des œufs fécondés - Si vous voulez faire éclore des œufs et avoir des poussins, tirez avantage de votre poule couveuse et achetez des œufs à couver. Utiliser une poule couveuse est bien plus simple et moins cher que d'utiliser un incubateur artificiel. La poule veillera au processus entier, de l'incubation à l'élevage et même à l'apprentissage de vos poussins ! Si c'est votre toute première fois, il vaut mieux demander conseil à un éleveur de poules expérimenté.

  3. Tremper son dessous dans l'eau - Quand une poule a une tendance couveuse, sa température corporelle augmente. L'idée derrière cette méthode est de la refroidir afin de la faire découver. Il suffit de tremper le dessous de la poule dans un seau d'eau froide. Néanmoins, certains éleveurs remettent l'efficacité de cette méthode en question, rien de plus qu'une distraction car elle se séchera vite. Il est recommandé d'utiliser cette méthode uniquement pendant les mois estivaux et chauds.

  4. Placer des glaçons ou des pois congelés sous elle - Cette méthode a pour but de refroidir la poule, et rend également sa position dans le nichoir inconfortable.

  5. Créer un enclos à couver - Si vous avez une cage en fer, ou une cage à chien, déposez votre poule couveuse dedans avec de l'eau et de la nourriture. La cage en fer sera inconfortable pour la poule et refroidira sa poitrine et la zone du croupion, ce qui aidera à la faire découver. La durée pour faire découver une poule varie d'un oiseau à l'autre. Souvent, 3 jours suffisent. Vous saurez quand votre poule aura abandonné son comportement de couveuse lorsqu'elle cessera d'ébouriffer ses plumes et qu'elle ne s'empressera plus de retourner au nid quand vous la sortez. Cette méthode peut sembler cruelle, mais sur le long terme elle évite que la poule ne passe trop de temps à couver un nid vide pendant que sa santé se détériore.



  6. Ponte interne

    Il peut arriver qu'un œuf pondu reste coincé à l'intérieur de la poule, entre son utérus et le cloaque (le tube d'expulsion des déjections, des fluides reproductifs, mais aussi des œufs). La poule s'efforcera de faire passer l'œuf, sans succès. Une ponte interne peut entraîner la mort de la poule si elle n'est pas détectée et traitée rapidement.


    Signes et Symptômes

    • Efforts répétés mais pas d'expulsion d'œuf
    • La poule va souvent au nid mais ne pond aucun œuf
    • Démarche de pingouin ; son croupion sera près du sol
    • Chancelante
    • Mange et boit très peu
    • Abdomen dur

    Si vous observez le moindre de ces symptômes, vérifiez si votre poule a fait une ponte interne : vous pouvez tâter d'abord son abdomen pour chercher une bosse semblable à un œuf.


    Traitement

    Pour traiter une ponte interne, il est recommandé de donner un bain chaud à votre poule. Cela permettra de détendre ses muscles et aidera la poule à faire passer l'œuf. Si même après le bain chaud (de 30 minutes environ), la poule n'a toujours pas expulser l'œuf, emmenez-la chez le vétérinaire.




    Picage, cannibalisme et harcèlement

    Ce comportement cause beaucoup d'inquiétude à l'éleveur, car ses poules peuvent se révéler très vicieuses lorsqu'elles aperçoivent un saignement ou une plaie : parfois, un écoulement de sang ou une blessure rougie peuvent mener les autres poules à arracher les plumes, ou dans des cas extrêmes à du cannibalisme entraînant la mort. Plusieurs raisons poussent un groupe de poules à se comporter de la sorte.


    Un groupe de poules aux plumes immaculées qui apprécient leur compagnie mutuelle
    Un groupe de poules aux plumes immaculées qui apprécient leur compagnie mutuelle

    La raison la plus courante au picage est le manque d'espace. Cela peut rendre les poules anxieuses et elles se mettront alors à se piquer ou à violenter les poules inférieures. Si vous pensez que c'est la raison, essayez de leur donner plus d'espace pour voir si la situation s'améliore. Le grand enclos d'Omlet a l'avantage de pouvoir être agrandi en achetant des extensions si vous vous apercevez que vos animaux manquent de place. Il est aussi conseillé de leur fournir des distractions et des divertissements dans l'enclos, en faisant pendre des friandises ou en mettant leurs graines dans un jouet suspendu par exemple. Si une poule est particulière tyrannique, isolez-la pendant quelques jours, cela devrait remédier au problème car une fois que vous l'aurez réintroduite, elle sera dernière à manger et devrait cesser d'être agressive.

    Une poule peut devenir plus agressive lorsqu'elle tombe malade, surtout si elle a une blessure. Quand les poules voient une plaie rouge, elles la piqueront continuellement. Si c'est le cas, il est plus prudent d'isoler la poule jusqu'à ce qu'elle soit complètement soignée.


    Introduction de nouvelles poules dans le groupe

    Le picage et la brutalisation arrivent très souvent lorsque vous introduisez une nouvelle poule dans le groupe. C'est un comportement parfaitement naturel, car il s'agit d'établir l'ordre pour manger. Ce type de picage ne devrait pas durer plus de quelques jours. Même si les poules sont parfois très brutales, vous n'avez pas besoin d'intervenir, sauf si une poule se retrouve grièvement blessée. Si une poule s'avère particulièrement tyrannique, vous pouvez intervenir pour qu'elle arrête de piquer. Vous aurez sans doute à le faire fréquemment jusqu'à ce qu'elle arrête d'attaquer vicieusement la nouvelle poule. Vous pouvez consulter plus d'informations sur l'introduction de nouvelles poules dans le groupe.




    Jabot gonflé ou bloqué

    Le jabot est une poche située à l'extrémité de l'œsophage, responsable des premiers stades de la digestion. Celui-ci peut se boucher et causer un engorgement de nourriture à l'intérieur. Le jabot se vide la nuit, mais une poule au jabot bouché ne se videra pas.


    Symptômes

    Une poule au jabot bouché cessera de s'alimenter ou de boire, ne déféquera plus ou aura des fientes liquides, elle paraîtra également affaiblie et triste. Sans traitement, la poule perdra du poids. Il est assez facile de déceler un jabot bouché, car il apparaîtra déjà plein le matin alors qu'elle n'aura pas encore mangé.

    La plupart du temps, le blocage est provoqué par de l'herbe trop longue ou sèche, mais il peut y avoir d'autres causes. Dans les cas légers, vous pouvez encourager votre poule à boire de l'eau chaude ou de l'huile végétale, et masser son jabot pour faire passer ce qui se trouve à l'intérieur et ainsi dégager le blocage. Si ça ne marche pas et que le jabot est dur et compact, il vaut mieux emmener votre poule chez le vétérinaire. Celui-ci ouvrira une incision et videra le jabot sous anesthésie locale. Pour prévenir un jabot bouché, il est recommandé de maintenir l'herbe que les poules mangent à un niveau court.




    Œufs mous

    Une poule peut pondre un œuf à coquille molle ou même sans coquille. Ces œufs sont parfois très difformes. Bien souvent, ils se cassent avant même de sortir car ils sont fragiles et se brisent facilement.

    Les poules hybrides ont tendance à pondre davantage d'œufs mous que les autres races de poules. Un œuf mou occasionnel n'a rien d'inquiétant et est même assez courant. Néanmoins, si votre poule pond souvent des œufs mous ou sans coquille, il est peut-être nécessaire de revoir son alimentation. La cause la plus courante pour les œufs mous est une carence en calcium. Les coquilles d'œuf sont constituées à 95 % de calcium, c'est pourquoi il est important de les nourrir de mélanges de graviers comportant de la coquille d'huîtres. Même en leur en donnant à profusion, vos poules devraient ingérer la quantité recommandée. Si vous n'en avez pas encore, procurez-vous-en dès maintenant auprès d'Omlet !

    Si vous avez donné trop de friandises à vos poules, cela peut favoriser la ponte d'œufs mous. Plus vous leur donner de friandises et moins vos poules mangeront leurs granulés de ponte qui constituent leur principal apport en protéines et calcium, si importantes pour leur santé.

    Les œufs mous peuvent parfois trahir d'autres problèmes de santé latents tels que les parasites ou une maladie . Si vous avez ajouté du calcium dans leur régime alimentaire ou bien réduit le nombre de friandises que vous leur donnez et que rien n'a changé, surveillez vos poules pour tenter de comprendre ce qui peut causer ce problème.



Photos des clients

Commentaires

Waldir, 14 November 2018

il est très intéressant de savoir qu'il y a des races de poules sans croupions ni de queues ,comme j'ai dejà vu la-sus,,tout semble dire qu'elles soyent originaires de l'anienne perse.!

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter !

Fermer

Inscrivez-vous pour recevoir nos news, être averti des concours et des offres spéciales et bien plus encore ! C'est gratuit !