Comment faire pour que tout se passe bien dans la cage

Les perruches ondulées sont des oiseaux grégaires : elles aiment vivre ensemble. Néanmoins, l'arrivée d'un nouvel oiseau dans le groupe peut occasionner un certain mécontentement de la part de ceux qui étaient là en premier, surtout si ce groupe n'est constitué que d'un ou deux oiseaux.

Chaque nouvel arrivant devra subir une période de quarantaine afin de s'assurer qu'il n'a aucun problème de santé mais aussi pour que les oiseaux s'habituent les uns aux autres. Pendant les quatre premières semaines, la nouvelle perruche devra restée dans une cage individuelle placée à proximité de celle des autres oiseaux. Ils pourront ainsi se familiariser les uns avec les autres. Après cette période, vous pouvez accoler les deux cages afin que les oiseaux puissent s'adonner à un premier contact de bec à bec.

Conservez cette disposition jusqu'à ce que les oiseaux semblent à l'aise les uns avec les autres. Le premier contact physique sans barreaux doit avoir lieu dans la cage où les oiseaux sont amenés à cohabiter. S'il s'agit déjà du territoire des oiseaux arrivés les premiers, changez les éléments intérieurs et les accessoires afin de la rendre différente et d'en faire un espace neutre. Placez des gamelles des deux côtés de la cage pour permettre aux perruches de se nourrir séparément si elles le désirent.


Budgies together in cages
Les perruches préfèrent vivre ensemble, même en cage.

Ne paniquez pas si vous assistez à des prises de bec ou si vos oiseaux poussent des cris, cela est tout à fait normal tant qu'ils n'adoptent pas un comportement violent. La situation devrait se calmer une fois la hiérarchie établie. Donnez du millet à vos oiseaux : cette friandise à déguster en groupe leur permettra de créer du lien et leur fera oublier leurs conflits.

Si vos oiseaux se battent beaucoup, vous devrez peut-être les maintenir dans des cages séparées et refaire un essai une semaine plus tard. Plus la cage sera grande, pus la transition sera facile à mettre en place.

Adopter un couple de perruches

Un couple de perruches ondulées sera généralement plus heureux qu'une perruche toute seule. Ces oiseaux sont très sociables et vivent en grands groupes à l'état sauvage. Deux oiseaux et une paire de miroirs permettront de recréer le contact et le bruit d'une nuée (certes minuscule). Contrairement à ce que suggère l'expression « plus on est de fous, plus on rit », le bonheur de vos perruches n'augmentera pas avec le nombre de compagnons que vous leur offrirez (sans compter que cela pourrait vite devenir compliqué d'un point de vue pratique). Votre oiseau n'aura besoin que d'un seul acolyte pour de satisfaire sa soif de sociabilité.

Si vous ne choisissez d'adopter qu'un seul oiseau, vous devrez lui fournir vous-même toute la stimulation sociale nécessaire à son bien-être. Il vous faudra ainsi passer autant de temps que possible avec lui au quotidien et cela sera d'ailleurs une excellente opportunité de lui apprendre à se percher sur votre doigts et de lui enseigner quelques mots ou bribes de phrases.

Combien de perruches peuvent tenir dans une seule cage ?

Pour savoir combien d'oiseaux vous pouvez accueillir, vous devrez évaluer le volume de votre cage. Utilisez pour cela la formule [hauteur x longueur x largeur]. Ainsi, une cage mesurant 90cm de longueur, de largeur et de hauteur aura un volume de 729 000 cm3. Chaque perruche ayant besoin d'un espace de 65 000cm3, une cage de ces dimensions pourra donc héberger 10 oiseaux. Attention : il s'agit-là d'un maximum absolu à ne pas dépasser et il vaut mieux toujours offrir le plus grand espace possible à vos oiseaux.

Si vous souhaitez installer des oiseaux d'autres espèces aux côtés de votre perruche (vous trouverez plus d'informations à ce sujet plus bas sur cette page), vous devrez ajuster les calculs en fonction de leur taille. Des oiseaux de gabarit similaire aux perruches auront besoin du même espace, tandis qu'un oiseau plus gros, comme la calopsitte (il serait très dangereux de faire cohabiter vos perruches avec des oiseaux de plus grandes tailles) aura besoin de trois fois plus d'espace qu'une perruche.

Adopter un couple de mâles

Entre mâles, les coups de bec risquent de pleuvoir. Cela dit, les chamailleries font partie intégrante de la vie sociale des perruches et elles ne sont pas problématiques tant que l'un des deux oiseaux n'est pas brutalisé par l'autre. Préparez-vous cependant, les cris des perruches qui se querellent ne sont pas des plus mélodieux. Gardez à l'esprit qu'en adoptant une perruche, vous apporterez aussi du bruit dans votre maison. Il s'agit souvent de sons doux et musicaux mais deux mâles en pleine saison des amours agités par leurs hormones ne seront pas forcément très agréables pour vos oreilles .


Male budgies can live together happily
Les perruches mâles peuvent vivre en harmonie ensemble.

Il n'est pas possible de savoir à l'avance si la cohabitation de deux mâles risque de poser problème. Lorsque vous adoptez votre perruche, il est possible qu'elle partage déjà sa cage avec d'autres oiseaux et qu'elle occupe alors une position sociale différente de celle dans laquelle elle se trouvera chez vous, quand elle cohabitera avec son nouveau congénère. Ce n'est qu'une fois que les deux perruches se seront bien adaptées à leur nouveau cadre que vous saurez si la situation leur convient. La plupart des oiseaux s'entendent très bien mais il vaut mieux être au courant des risques potentiels, aussi infimes soient-ils.

Si vous n'avez pas de chance et que l'un de vos oiseaux se fait maltraiter par son compagnon et que sa santé en pâtit, vous devrez installer une deuxième cage pour les séparer. Notez cependant que ce problème est très rare.

Adopter un couple mixte

Si vous devez vous limiter à deux perruches, la plupart des éleveurs conseillent d'opter pour un mâle et une femelle. Ils s'entendront bien et ils chercheront forcément à s'accoupler à un moment ou un autre. Si vous ne voulez pas de petits, vous pouvez déjouer la nature en veillant à éliminer de la cage tout nid potentiel (n'importe quel objet creux, comme par exemple une noix de coco ou l'un de leurs jouets). S'ils n'ont pas d'outils à leur disposition, deux (voire plus) perruches pourront tout à fait cohabiter en tout bien tout honneur.

La stérilisation des perruches n'est vraiment pas conseillée. Ces oiseaux si petits risqueraient en effet de ne pas survivre à une telle opération.

Adopter un couple de femelles

L'idée, très populaire dans la littérature spécialisée jusque dans les années 1970, selon laquelle les perruches femelles seraient plus agressives que leurs congénères masculins n'est qu'un mythe sexiste sans fondements. Les femelles peuvent cohabiter sans problème et, en règle générale, elles se chamaillent même moins que les mâles !


A pair of female budgies
Les perruches femelles peuvent aussi cohabiter dans la joie et la bonne humeur.

Certains facteurs peuvent cependant venir troubler leur équilibre, notamment l'arrivée d'un mâle dans la cage. Ce genre d'événements crée de toute façon des conflits chez toutes les espèces du royaume animal. Pendant la période de reproduction, les perruches ondulées subiront une poussée d'hormones et vos trois oiseaux se retrouveront vite à l'étroit dans leur cage. Le problème sera le même avec deux mâles et une seule femelle mais vous n'aurez aucune difficulté si votre cage abrite trois femelles.

Partager leur cage avec d'autres oiseaux

Les perruches ondulées se mélangeront volontiers avec d'autres petits oiseaux, comme la calopsitte, leur cousine australienne (Nymphicus hollandicus) et de nombreux autres perroquets, psittaciformes et loriquets de petite taille. Les diamants mandarins (Taeniopygia guttata) s'entendent aussi généralement bien avec les perruches.

Parmi les colocataires à éviter absolument, on trouve les perroquets plus grand que les calopsittes, les inséparables (famille des Agapornis) qui, malgré leur nom, sont connus pour leur agressivité envers les autres espèces, le martin triste (Acridotheres tristis) et, à moins d'avoir une volière immense, les canaris (Serinus canaria domestica).

En choisissant d'adopter plusieurs espèces d'oiseaux, vous risquez de rencontrer un problème d'espace. Vous devez également pouvoir offrir à chacun des locataires un coin à lui pour s'isoler du bruit et de l'agitation. Les oiseaux doivent pouvoir voler et explorer chaque recoin de la cage sans se rentrer dedans ou se faire systématiquement chiper leur place sur les perchoirs. Un oiseau harcelé par ses congénères aura également besoin d'un endroit où se retirer jusqu'à ce que les choses se calment : un perchoir en hauteur, une boîte, un coin tranquille. Tout cela demande de l'espace et il sera plus facile de satisfaire vos oiseaux s'ils vivent dans une volière extérieure.


Budgies and cockatiels
Les perruches ondulées s'entendent généralement bien avec les calopsittes.

Il est également important de prendre en compte les différents régimes alimentaires : les perruches ondulées comme les autres espèces d'oiseaux de cage ont des besoins nutritionnels qui leurs sont propres. Tous les occupants de la cage ou volière doivent être satisfaits et repus. Vous devrez observer leur comportement de près, au cas où, par exemple, une calopsitte gourmande se mettrait à voler une graine précise dans la nourriture de la perruche. La calopsitte a besoin d'ingurgiter de grandes quantités de graines huileuses comme la graine de tournesol et, même si une petite dégustation occasionnelle ne rendra pas votre perruche malade, vous devrez veiller à ce qu'elle n'en mange pas trop, au risque de développer de l'obésité ou des problèmes hépatiques.

Les perruches et autres petits perroquets sont des oiseaux intelligents mais cette intelligence est à double tranchant : cela en fait des animaux domestiques très intéressants mais rend aussi chaque individu très différent. Ainsi, selon sa personnalité, une perruche peut être extravertie ou timide, sympathique ou légèrement agressive. Ces tempéraments auront une influence sur l'équilibre global au sein de la cage. Les oiseaux sont généralement à fleur de peau lorsqu'ils couvent.

Le pire des scénarios serait de faire cohabiter une perruche facilement intimidable avec un perroquet tyrannique. Dans de telles circonstances, vous n'aurez d'autre choix que d'intervenir, pour le bien de tous les occupants de la cage. Gardez des cages libres à disposition au cas où. Notez que ces problèmes de cohabitation sont très rares en pratique mais il vaut mieux être préparé à toute éventualité.

Perruches et mandarins

Les perruches et les mandarins (également appelés diamants mandarins) vivent ensemble dans leur habitat naturel en Australie et devraient donc s'entendre à merveille dans une cage ou une volière. Une règle d'or pour que tout se passe bien : veillez à ce que la cage soit assez grande pour accueillir le nombre d'oiseaux que vous souhaitez. Si les perruches se sentent à l'étroit, elles pourraient s'en prendre aux mandarins.

Avant d'infliger une cohabitation forcée à une perruche et un mandarin (ou à une autre espèce d'oiseau de la taille d'un mandarin que vous trouverez en animalerie), adressez-vous à un expert pour qu'il évalue leur compatibilité. Les espèces telles que le padda de Java (Padda oryzivora), le capucin damier Lonchura punctulata), le capucin domino (Lonchura striata) et le diamant de Bicheno (Taeniopygia bichenovii) ne posent aucun problème mais vous trouverez beaucoup d'autres espèces en animalerie et il est capital de se renseigner.


Budgie and Zebra finch
Les perruches ondulées et les diamants mandarins font d'excellents colocataires.

Perruches et canaris

On voit souvent ces deux oiseaux côte-à-côte dans les grandes volières de ménageries et de zoos. Tout peut se passer à merveille s'ils ont suffisamment d'espace. Néanmoins, dans des habitations plus étroites et même en utilisant le calcul pour estimer le volume requis par oiseau mentionné précédemment, les perruches ondulées risquent de violenter les canaris. Ces derniers sont de petites créatures fragiles qui peuvent facilement mourir entre les griffes d'autres oiseaux plus forts.

Perruches et cailles

Une volière extérieure peut être partagée entre les perruches et les cailles. Les minuscules cailles peintes de Chine (Coturnix chinensii) et la caille du Japon (Coturnix japonica) sont les cailles les plus faciles à se procurer en Europe. Elles cavaleront sur le sol de la volière, dans leur petit monde à elles, insensibles aux bruits et à l'agitation au-dessus d'elles.

Des perruches dans des cages séparées

Si l'une de vos perruches est violentée ou, au contraire, se montre particulièrement agressive, vous devrez séparer vos oiseaux. Les oiseaux en période de reproduction ont également besoin de leur propre espace. Pour plus d'informations à ce sujet, consultez le chapitre consacré à la reproduction et l'élevage.

Si vous avez deux petites cages plutôt qu'une seule plus grande, cela ne pose pas de problème tant qu'il y a plus d'un oiseau par cage. En effet, le contact physique est important pour eux et ils seront frustrés par les barreaux qui les empêchent d'interagir. Si chaque cage abrite plus d'un oiseau, cela devrait régler le problème, mais surveillez leur comportement pour vous assurer qu'aucune perruche ne souffre de cette division du groupe. Si la situation devient problématique, vous devrez éloigner les cages l'une de l'autre, ou bien investir dans une plus grande cage où tous les oiseaux peuvent rentrer.

Si vous introduisez un nouvel oiseau dans un groupe déjà formé, installez-le d'abord dans une cage séparée, que vous placerez près du reste afin que les oiseaux puissent d'habituer à leur présence mutuelle. C'est surtout important si ce nouveau venu est un jeune oiseau, car il sera sans doute nerveux dans un premier temps et facilement brutalisé.

Garder les perruches au chaud pendant l'hiver

Les perruches ont évolué en Australie et sont donc habituées à un peu de chaleur. Elles ne sont pas faites pour supporter le froid (c'est pour cela que les oiseaux qui s'échappent en Europe du Nord ne survivent jamais longtemps). En hiver, les oiseaux d'intérieur ne doivent pas rester dans des pièces non chauffées. Toute température en dessous de 8°C peut leur donner froid. En général, si la température ambiante vous est agréable, elle le sera également pour votre perruche.

Cependant, ce n'est pas toujours le cas. Il est facile de voir si une perruche a froid : elle restera assise avec les plumes ébouriffées pendant de longues périodes (à l'inverse, s'il fait trop chaud, elle restera assise avec ses ailes semi-déployées et le bec ouvert). Placer une couverture sur la cage pendant la nuit permet de conserver la chaleur.

Si votre perruche est souffrante ou mal en point, elle sera plus sensible au froid. Assurez-vous qu'elle ait une alimentation équilibrée afin de préparer son système immunitaire à affronter l'hiver. Pendant la période hivernale, vous devrez aussi vérifier régulièrement que l'eau mise à sa disposition ne soit pas trop froide.


A budgie sleeping outdoors
Les perruches ondulées adorent l'extérieur, tant qu'elles ont assez chaud

Si les perruches sont à l'intérieur, le chauffage central résoudra le problème, surtout si vous pouvez régler chaque radiateur séparément. Si vous avez d'autres sources de chauffage, assurez-vous que la pièce soit bien isolée avant d'aller vous coucher le soir, afin de minimiser les courants d'air et les chutes de température. Un bon double vitrage réduira aussi les risques de gel.

Une cheminée d'intérieur ne pose pas de dangers pour les perruches, tant que la fumée s'échappe par le conduit. Si c'est la seule source de chaleur, cependant, la pièce refroidira rapidement pendant la nuit. Faites de votre mieux pour rendre la pièce aussi confortable que possible.

Produits associés

Photos des clients

Commentaires

Il n'y a pas de commentaire

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter !

Fermer

Inscrivez-vous pour recevoir nos news, être averti des concours et des offres spéciales et bien plus encore ! C'est gratuit !