Pour votre information, Omlet est ouvert ! Pour en savoir plus, cliquez ici.

Comment choisir un perruchon

Si vous vous tournez vers un éleveur, vous devrez sans doute attendre que le perruchon soit assez âgé pour vivre séparé de ses parents. Ils sont sevrés et suffisamment autonomes entre 8 à 10 semaines après l'éclosion. Un oisillon arbore des rayures horizontales sur toute la tête, y compris sur la couronne (la région du front). Celles-ci disparaîtront lors de sa première mue, après trois ou quatre mois. Cela signifie que tout oiseau qui ne présente pas ces rayures est âgé de plus de 12 semaines, ne vous laissez pas avoir par un vendeur qui affirmerait le contraire !

Plusieurs éléments vous permettront de déterminer si la perruche que vous êtes sur le point d'adopter est en bonne santé physique et mentale :

  • Vérifiez son ancien lieu de vie

    Chez la plupart des éleveurs, les oiseaux vivent dans environnement agréable mais ce n'est malheureusement pas toujours le cas. Si les cages vous semblent sales, surchargées et qu'il n'y a pas suffisamment d'eau, de nourriture et de jouets à la disposition des oiseaux, allez voir ailleurs ! La même règle s'applique aux animaleries ou aux sites de vente en ligne : une perruche qui aura eu un début de vie difficile ne s'épanouira sans doute pas aussi bien qu'une autre ayant reçu des soins et de l'attention.

  • Posez des questions au vendeur

    Qu'il s'agisse d'un éleveur ou d'un vendeur en magasin, la personne qui vous vend la perruche doit très bien connaître l'oiseau. Si ce n'est pas le cas, comment avoir la garantie que leurs perruches ont bien été soignées ? Bien sûr, vous pouvez vous dire qu'il est plus charitable de « secourir » un animal qui n'a pas eu eu des débuts faciles mais un oiseau à la santé fragile ne survivra généralement pas longtemps. De plus, en achetant auprès de ces vendeurs sans scrupules, vous contribuez à leur enrichissement quand il faudrait au contraire les voir disparaître.

  • Demandez une garantie de la santé de l'oiseau par écrit

    Beaucoup d'établissements vous l'offriront spontanément. Cela vous permettra de ramener la perruche et d'exiger un remboursement au cas où le vétérinaire découvre des problèmes de santé existants chez l'oisillon.


    Budgie in a pet shop
    Examinez scrupuleusement la perruche ondulée avant de l'adopter.

    • A quoi ressemble un oiseau en bonne santé ?

      Voici quelques critères à prendre en compte :

      • Un caractère sociable

        Les jeunes perruchons aiment se faire entendre, ils sont joueurs et alertes. Un oiseau trop calme, perché seul dans une cage qui comporte d'autres oiseaux est sans doute malade. Ceci est plus difficile à détecter si l'oiseau ne partage pas sa cage avec d'autres (même si c'est rarement le cas dans les animaleries ou les volières d'éleveurs) mais vous devriez pouvoir faire la différence entre un oiseau léthargique et souffrant et un autre débordant d'énergie et en pleine forme.

      • Un beau plumage

        Aucune plume ne doit manquer ou être abîmée et le plumage doit être lisse et soyeuse. Certains éleveurs rognent parfois les rémiges primaires des ailes de perruchons, n'hésitez pas à vérifier si cela a été fait. Cette taille n'est pas douloureuse pour l'oiseau et ses plumes repousseront mais elle peut sembler cruelle pour les non-avertis et donner à la perruche une apparence étrange.

      • Une respiration calme

        Les perruches adorent pousser la chansonnette mais leur respiration doit être silencieuse. Écoutez-la quand elle ne fait pas de vocalises : si vous entendez un sifflement ou des cliquetis, cela peut indiquer des problèmes respiratoires et elle est pourrait être infestée de mites de sacs aériens.

      • Des narines et un bec propres

        Les narines doivent être dégagées, sans mucus ou matière sèche qui les bouche ou colle au bec. Si vous remarquez la présence de dépôts, cela signifie que votre oiseau a un problème respiratoire, ce qui peut être mortel chez les perruches. Cette affection est contagieuse et tout oiseau partageant le même espace qu'un congénère malade risque donc d'être infecté à son tour. (Ne vous alarmez pas si une femelle qui couve des œufs présente une cire enflée et squameuse, c'est tout à fait normal dans son cas !)

      • Un bec bien proportionné

        S'il est tordu, s'il a l'air abîmé ou trop gros, cela cache des problèmes de santé.

      • Le bon nombre d'orteils

        La perruche doit en avoir quatre sur chaque pied, deux vers l'avant et deux orientés vers l'arrière (il s'agit d'un pied zygodactyle, commun à tous les perroquets et à l'origine de leur extrême dextérité). Observez l'oiseau se percher et grimper : il doit être très agile. Tout signe de maladresse ou de difficulté pourrait indiquer une malformation ou un autre problème. De même, si les pattes ont l'air gonflées ou plus squameuses que la normale, la perruche a peut-être une maladie.

      • Un cloaque propre (la zone par laquelle passe les déjections de l'oiseau)

        S'il a l'air sale, cela peut révéler un problème de santé latent ou bien une mauvaise alimentation qui a affaibli l'oiseau.

Produits associés

Photos des clients

Commentaires

Il n'y a pas de commentaire

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter !

Fermer

Inscrivez-vous pour recevoir nos news, être averti des concours et des offres spéciales et bien plus encore ! C'est gratuit !