Pour votre information, Omlet est ouvert ! Pour en savoir plus, cliquez ici.

Problèmes aux plumes chez les perruches ondulées

Vous pourrez détecter une maladie concernant les plumes avec beaucoup plus de facilité que les maladies de source fongique ou bactérienne. Si la perruche ondulée a l'air négligé, qu'elle perd des plumes ce qui finit par créer des « trous », c'est qu'elle a visiblement un problème. Notez par ailleurs qu'il est possible d'entretenir et de renforcer le plumage de votre oiseau grâce à des sprays spécialement conçus

Kyste folliculaire chez les perruches ondulées

Les kystes arrivent lorsqu'une plume ne parvient pas à percer l'épiderme. Elle continuera alors à pousser sous la surface, produisant une bosse sur la surface cutanée de la perruche. Les rémiges primaires sont les plus affectées. Les kystes requièrent une intervention chirurgicale pour être retirer.

Chute de plumes chez les perruches ondulées

Il y a au moins cinq causes possibles à une perte de plumes : mue, parasites, arrachage (de la perruche elle-même), virus de la mue française ou la maladie du bec et des plumes. Ces conditions sont détaillées dans d'autres sections de ce guide.


green_male_budgie_holding_feather
Problèmes de plumes

Picage la perruche ondulée

Une perruche qui s'arrache ses propres plumes indique sans doute un problème de santé latent. Malheureusement, on ne peut savoir avec certitude quelle maladie est en cause. Il peut très bien s'agir de parasites, d'une allergie, d'un niveau d'humidité de l'air bas, d'un manque d'air frais, du stress, de l'ennui, des hormones reproducteurs, d'une maladie du foie, d'un cancer, d'infections fongique ou bactérienne, de malnutrition, d'empoisonnement aux métaux lourds ou juste d'une mauvaise habitude.

Une visite chez le vétérinaire devrait permettre d'identifier la souche du problème, et si la maladie est causée par l'environnement ou bien plutôt par une maladie. Voici quelques indices qui peuvent vous mener sur la bonne voie :

  • Observez votre perruche de près pour voir si vous pouvez détecter une récurrence ou un catalyseur. S'arrache-t-elle les plumes lorsqu'elle est fâchée, stressée ou qu'elle s'ennuie ? Y avait-il un objet ou autre oiseau impliqué dans l'incident qui a mené à une séance de picage ? Cela arrive-t-il plus souvent après le repas ? Votre perruche est-elle tranquille lorsque vous êtes là mais s'arrache les plumes uniquement quand elle est seule ?
  • Vérifiez l'éclairage, l'air et l'humidité. La journée d'une perruche est-elle justement équilibrée au niveau de l'apport de lumière et d'obscurité ? Avez-vous la possibilité de régler son environnement chauffé et sec pour ajouter un peu d'humidité ? Déplacer la cage à un endroit différent aide-t-il ?
  • Variez les jouets de la perruche, si vous ne le faites pas déjà. Fabriquez-lui ou donnez-lui un nouveau perchoir à mordiller ou sur lequel se poser.
  • L'oiseau a-t-il besoin d'un bain ? Il peut simplement s'agir d'une peau sèche et sale qui démange. Comme un ado rebelle, si elle n'a pas pris l'habitude de se laver elle ne se rendra peut-être pas compte qu'elle en a bien besoin. Un vaporisateur à large embout (par de brumisateur) l'aidera à se mouiller et à se laver. Cette douche devrait réveiller l'instinct naturel de toilettage. N'en faites pas trop, car l'arrosage peut paniquer la perruche.
  • Vérifiez les aliments que vous lui proposez comparés à ceux qui sont conseillés dans ce guide. Essayez de lui en offrir de nouveaux, pour voir si vous pouvez palier à un manque nutritionnel quelconque..
  • Caressez-vous souvent la perruche sur le dos et le ventre ? Cela peut stimuler ses hormones sexuelles, ce qui inspire parfois le picage de plumes.

Malheureusement, identifier un mal ne signifie pas de le guérir. De nombreuses perruches continuent de s'arracher les plumes même lorsque la stimulation qui cause ce comportement a été identifiée et traitée.

Si vous avez étudié le problème sous tous ses aspects et que la perruche continue de s'arracher les plumes, vous devrez vous résigner et accepter d'avoir un oiseau à moitié déplumé. Certains individus obstinés prennent simplement cette mauvaise habitude, et il n'y a rien que vous puissiez faire pour les dissuader.

Picage mutuel chez les perruches

Il s'agit-là d'une variante au problème de picage. Une perruche qui se fait arracher les plumes par ses congénères sera très stressée et peut en mourir. Isoler le coupable est la meilleure solution sur le court terme. Vous devez aussi étudier le problème et voir si vous pouvez le résoudre sur le long terme. L'oiseau coupable exprimait peut-être de la frustration : ces problèmes sont souvent liés au comportement sexuel. Fournissez un nichoir ou une liste de partenaires possibles pour détourner la frustration de l'oiseau. Assurez-vous qu'il y a plus d'un point d'alimentation dans la cage.

Saignement des plumes chez la perruche ondulée

Lorsqu'une perruche a de nouvelles plumes qui poussent pendant une mue, ou que les perruchons voient leur plumage adulte pousser, le saignement des plumes est parfois observé. Une nouvelle « tige » de plume contient les vaisseaux sanguins sans lesquels la plume n'arrivait jamais à sa taille normale. Si ces dernières sont endommagées pendant les premiers jours de pousse, elles saigneront comme toute autre blessure.

Une trace de sang sur le plumage d'un oiseau adulte est souvent causé par ces tubes. Dans des cas extrêmes, les dégâts peuvent conduire à une perte de sang trop importante qui finira par tuer la perruche. Les tiges des plus grosses plumes, associés aux rémiges primaires de l'aile et aux rectrices de la queue, sont celles qui saignent le plus lorsqu'elles sont abîmées.

Dès que vous constatez un saignement, vous devez tout de suite le traiter. Attrapez la perruche ondulée, et tenez fermement le bout cassé de la plume pendant 10 minutes. (Remarque : exercez la pression sur la plume en elle-même, et non sur le corps de l'oiseau au risque de le suffoquer) Une fois que le saignement s'est arrêté, rendez visite au vétérinaire pour retirer la plume ou la tige cassée.

Les tiges des plumes au-dessus de la cire et des narines se cassent très facilement, mais le saignement que cela implique est minime et arrêtera rapidement. Les perruches abîment souvent ces tiges lorsqu'elles sont prises de « bises effrénées. » Une perruche solitaire se cognera souvent contre son « ami-miroir », abîmant ainsi ses nouvelles plumes. Une fois que le sang est sec, il laissera de petites traces au-dessus de la cire, jusqu'à la prochaine mue.


budgie with dried blood on face feathers
Le sang séché des tiges de plumes cassées laisse de petites traces sur les plumes de cette perruche ondulée

Perruches dites plumeaux

Le syndrome de la perruche plumeau est une condition génétique souvent induite par la consanguinité. Les malheureux oiseaux qui en souffrent ont des plumes qui leur poussent dans toutes les directions et sans arrêt. Cela donne ainsi un air de plumeau à la perruche. Parfois même le bec et les ongles sont anormalement longs. Ces perruches ne peuvent ni voler, ni marcher, et cette aberration génétique n'a aucun bénéfice : l'oiseau malchanceux est incapable de se défendre, son système immunitaire est affaibli car toute l'énergie du corps est accaparée par cette pousse incessante. Un tel oiseau aura besoin d'une alimentation fortifiée. Même alors, il ne survivra sans doute pas plus d'un an, et l'euthanasie est l'option la plus humaine.

Perruches à mue française

La mue française est un virus qui atteint les jeunes oiseaux, une forme bénigne de la Maladie du bec et des plumes chez les perruches, qui est elle fatale. Elle entraîne une chute des rémiges secondaires et des rectrices, empêchant la perruche de voler. Dans les cas sévères, la chute des plumes se propage sur tout le corps de l'oiseau. Il n'existe aucun traitement infaillible, mais une visite chez le vétérinaire pour un diagnostic formel s'impose.

Maladie du bec et des plumes chez les perruches

La Maladie du bec et des plumes chez les perruches est un virus qui provoque la chute des plumes et la déformation du bec et des ongles. Les symptômes ne sont pas linéaires et varient, d'un oiseau simplement ébouriffé à un autre complètement déplumé. Des lésions cutanées peuvent également apparaître. Le virus se transmet par les fientes, et il n'existe actuellement aucun traitement. Il est donc vital d'isoler les oiseaux affectés et d'obtenir un diagnostic auprès d'un vétérinaire.

Produits associés

Photos des clients

Commentaires

Manel, 10 April 2019

j'ai un couple de peruche el le mal perd les pumes plus que la femelle de doi sagit il?


Ibrahima, 6 February 2019

Slu j'ai des perruches ondulées qui on la mue française certains de leur petits perd leur plumes aider mw svp


Cvetkovic, 22 October 2018

bjr ce matin j ai remarqué une petite flaque de sang gélifié dans la cage et mon male ne mange pas et reste sur une branche

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter !

Fermer

Inscrivez-vous pour recevoir nos news, être averti des concours et des offres spéciales et bien plus encore ! C'est gratuit !