Limited availability due to high demand. Please see our Stock Availability page for more information.

Maladies affectant les perruches ondulées

Attraper des maladies des oiseaux en cage est plutôt rare, et si vous vous occupez de perruches, vous pouvez vous limiter aux précautions de base : tout doit rester propre, y compris vos mains. Cependant, les groupes plus à risque ayant un système immunitaire fragile (les nourrissons, les personnes âgées, les malades) doivent faire bien plus attention et même éviter complètement de manipuler les perruches.


budgie and boy
Les perruches ne constituent généralement pas une menace pour la santé

Les humains peuvent-ils attraper des maladies des perruches ondulées

Pour faire court : oui. Mais cela reste très rare !

La fièvre des perruches ou psittacose est une maladie des bronches répandue chez les perroquets. C'est un infection courante connue généralement par son autre nom, chlamydiose, ou ornithose quand on se réfère aux oiseaux. La maladie est généralement dormante, sans provoquer de symptômes chez l'oiseau, mais peut quand même se transmettre par les déjections ou la salive et d'autres fluides corporels, ou même les poussières organiques éjectées par les plumes. Chez les humains, l'ingestion ou l'inhalation d'une dose de la bactérie responsable de la maladie, Chlamydiophila psittaci, peut rendre malades quelques malchanceux.

« Malchanceux » est bien le mot qui convient : de nombreuses personnes vivent avec des oiseaux toute leur vie sans jamais manifester le moindre symptôme de la maladie. Mais il vaut mieux toujours être prudent. Lavez-vous toujours les mains après avoir manipulé les perruches ou nettoyé leur cage.

Chez les humains, la chlamydiose se manifeste par un nombre de symptômes ressemblant à une grippe, un mal de gorge, de la fièvre ou encore de la diarrhée.

La pneumopathie d'hypersensibilité est une maladie des bronches qui affecte parfois les humains, souvent plusieurs années après être entré en contact avec des oiseaux. Ceci lui a valu l'appellation « le poumon de l'oiseleur », en hommage aux personnes dévouées qui passent beaucoup de temps sous les combles de leurs pigeons chéris pour s'occuper d'eux. On l'appelle encore, à raison, la maladie des éleveurs d'oiseau. La cause du problème est l'inhalation chronique de protéines aviaires présentes dans les poussières des plumes et des fientes séchées.

Dès l'apparition des premiers symptômes mimant de l'asthme, l'exposition continue aux oiseaux ne fera qu'empirer la condition. Dans sa forme chronique, la personne malade a continué de respirer ces poussières irritantes, et le processus n'est plus réversible : la capacité respiratoire est affaiblie de manière permanente.

La giardia est l'un des parasites intestinaux que l'on retrouve chez les oiseaux, similaire à la salmonelle, plus connue. Elle se transmet par les fientes d'oiseaux, et peut donc contaminer les cages, l'eau des perruches et même le sol autour (si vos oiseaux sont dehors). Des symptômes similaires à la diarrhée provoquent un déclin rapide de la santé de l'oiseau menant jusqu'à sa mort. Il existe des remèdes pour soulager les diarrhées mais vous devez impérativement prendre conseil auprès d'un vétérinaire si vous pensez que votre perruche est malade. Les humains qui contractent la giardia souffriront également de problèmes intestinaux.


budgies and children
Attraper une maladie par une perruche est plutôt malchanceux !

Perruches et asthme

Les perruches ondulées peuvent affecter les personnes asthmatiques. Dans les cas sévères, la présence d'un oiseau dans la même pièce déclenchera des difficultés respiratoires et d'autres symptômes chez la personne souffrante, et la seule solution pour elle sera de quitter la pièce. Les asthmatiques moins sévèrement atteints par la condition devraient pouvoir supporter de côtoyer les perruches, même si les séances de vol libre peuvent provoquer l'apparition de symptômes.

Ce problème lié à l'asthme général ne doit pas être confondu avec la pneumopathie d'hypersensibilité décrite ci-dessus.

Produits associés

Photos des clients

Commentaires Leave a comment

Cariou, 7 March 2019

Bonjou. J ai déjà attrapé une pneumonie avec des inséparables, et comme j adore les oiseaux j aurais voulu prendre des perruches, mais j ai peur d attrapé la même maladie, pouvait vous me répondre svp, merci