Entraîner les perruches à parler

Les imitateurs ont besoin d'être exposés aux sons qu'ils vont imiter. Ainsi, une perruche doit être baignée dans les conversations humaines si vous voulez qu'elle parle un jour. Elle sera plus encline à apprendre si vous l'avez apprivoisée et dressée au doigt. Elle finira par être à l'aise en votre présence, et considérera votre voix comme un élément rassurant de son environnement musical.

Certaines perruches préfèrent les voix plus aiguës, celles des femmes et des enfants, plutôt que les voix d'hommes plus graves. Si vous êtes un homme et la seule personne disponible pour l'oiseau, vous n'avez d'autre choix, mais vous pouvez cependant essayer d'utiliser vos notes plus aiguës autant que possible !


woman with budgie
Les femmes ont les plus belles voix, parole de perruches !

Pour maximiser vos chances d'avoir une perruche qui parle, vous pouvez remplir les conditions suivantes.

  • Avant de commencer à lui apprendre, votre oiseau devra avoir pris ses marques et ne plus avoir peur de vous ni de son environnement. Profitez d'un moment où la perruche est d'humeur à écouter, assise sur son perchoir, les plumes légèrement gonflée, et gazouillant pour ses propres oreilles.
  • Le matin est le meilleur moment pour lui donner une leçon, ou alors le soir, une fois qu'elle est au calme après une journée mouvementée.
  • Répétez plusieurs fois les mots que vous souhaitez lui apprendre, en approchant votre visage de la cage. La perruche vous observera avec beaucoup d'attention. Ses pupilles se dilateront peut-être quand vous parlez, c'est bon signe : cela montre qu'elle est excitée par le son.
  • Optez pour un mot ou une phrase versatile, comme le nom de l'oiseau. Vous pouvez ensuite varier le « Salut Coco » classique avec des phrases qui l'incorporent, comme « Bravo, Coco ! », « Ça va, Coco ? » et ainsi de suite.
  • Limitez ces sessions d'apprentissage de phrases à 10 ou 15 minutes. Une le matin et une autre le soir suffisent, mais rappelez-vous de prononcer le mot ou la phrase de base à d'autres moments, la mêlant au bruit de fond général de la pièce.
  • Pendant les leçons, limitez les autres sont de la pièce (éteignez la télé ou la radio, par exemple).
  • Ne vous limitez pas aux mots que vous lui apprenez, ayez une vraie conversation, mais retournez toujours à la phrase centrale.
  • Donnez-lui de l'entrain : répétez les mots avec conviction, plutôt qu'un ton monotone. Les perruches sont plus réceptives aux voix animées qu'aux accents robotiques. Ne chuchotez pas, ou elles n'assimilera jamais les mots, et ne criez pas, ou vous risquez de lui faire peur
  • Parlez constamment à votre perruche : dites-lui bonjour dès le matin et bonsoir avant d'aller vous coucher, et n'hésitez pas à la saluer plusieurs fois par jour. Dites des choses comme « Où est ta gamelle ? » au moment d'aller lui remplir, ou « C'est bien, bravo » lorsqu'elle se hisse sur votre doigt. Engagez toujours la conversation avec elle. Elle finira par associer ces sons variés avec les activités et les moments de la journée..
  • Répondez au langage corporel de votre perruche par des mots, calmez-la si elle a l'air angoissée, parlez d'une voix douce lorsqu'elle est détendue et qu'elle grince du bec.
  • Dès qu'un son familier apparaît dans la conversation de votre oiseau, répondez-lui en les répétant.
  • Lorsqu'il aura réussi à maîtriser sa première phrase, concentrez-vous sur la suivante. Lui construire un répertoire prendra du temps, il faut vous armer de patience.
  • Récompensez-la avec sa friandise préférée les premières fois qu'elle fit le nouveau mot ou phrase. C'est la plus vieille astuce concernant les animaux, mais une astuce qui marche.
  • Ne montrez jamais de signe d'impatience ou de frustration, que ce soit par les gestes ou la parole : vous pouvez rapidement passer d'un compagnon amusant à un monstre effrayant aux yeux de votre perruche !

Entraîner les perruches à parler : avancé

Pour les plus aguerris et ceux qui veulent aller plus loin que de simples mots et phrases, dont le sens sera limité à une impression générale de bonheur et de bien-être chez votre perruche. Vous devrez passer beaucoup de temps avec l'oiseau et commenter tout ce qui se passe dans son environnement.

Le niveau supérieur implique de lui faire associer certains sons avec certaines situations ou émotions. À ce stade, les leçons auront dépasser les 15 minutes des débuts, s'étendant désormais sur toute la journée.

Commencez par nommer tous les aliments que votre perruche déguste, comme un serveur aux petits soins de ses clients. Nommez les jouets de la cage avec lesquels elle joue, et présentez les personnes qui entrent dans la pièce, dites « Bonjour [nom] » quand cette personne entre, et « Bye bye/Au revoir [nom] » quand elle sort. Nommez et commentez tout est toutes les situations. Certains mots resteront dans l'esprit de la perruche.


budgie eating on cage
Une perruche peut même apprendre à nommer ses aliments

Ce niveau d'apprentissage repose sur le fait que votre perruche est un oiseau très intelligent. Elle est capable d'associer une humeur avec une situation, d'identifier et d'exprimer les émotions basiques : amour, colère, bonheur, peur, et même le chagrin. Vous pouvez répondre à ces états d'esprit avec les mots et les phrases appropriés. Souvenez-vous que les perruches sont des animaux très vocaux, et expriment leurs émotions par le son fait partie de leur prédisposition biologique.

Voici quelques astuces et conseils pour vous confiez à vos oiseaux :

  • Affection : quand votre perruche partage du temps avec son partenaire ou compagnon, et exprime son affection en se faisant mutuellement la toilette (par exemple), dites des choses comme « Coco est amoureux de Josie » ou « Coco est un bel oiseau ! » (changez les noms en fonction, bien sûr). Vous pouvez également faire cela quand le comportement affectionné vous est destiné : lorsque la perruche apprécie que vous la caressiez sous le menton, ou qu'elle « toilette » votre doigt avec son bec.
  • Colère : les cris que poussera la perruche enragée lui empêcheront d'entendre ce que vous dites, mais vous devez persévérer. Elle peut exprimer sa colère en haussant les ailes et en ouvrant le bec, le même genre de comportement que l'on observe chez les oiseaux qui se picorent pour la nourriture. Lancez un « Coco est pas content ! » ou « Quelque chose déplaît à Coco ! », en utilisant une intonation un peu plus dure que d'habitude (il faut trouver le bon équilibre, car vous ne voulez pas effrayer votre perruche mais il faut que la phrase puisse s'imbriquer avec la situation et ainsi s'inscrire dans l'esprit de l'oiseau).

  • budgie anger
    Gérer une perruche en colère

  • Bonheur : quand votre perruche est assis et gazouille tranquillement ou qu'elle grince du bec, c'est qu'elle est heureuse et satisfaite. Des phrases telles que « Coco est un joyeux petit piaf ! » ou « Quelle belle chanson ! » ou « Coco grince du bec ! » seront facilement assimilées à son humeur. C'est un beau moment lorsque votre perruche qui grince du bec se dit pour la première fois « joyeux petit piaf ».
  • Peur : ailes resserrées, cris d'angoisse, respiration haletante, vole d'un coin de la cage à l'autre ou une posture tétanisée mais « prête à bondir » sont autant d'indications de peur. Essayez de dire « Coco a peur de quelque chose ! » ou « Ça a fait peur à Coco ! » De même, si votre perruche finit par répéter ces phrases lorsqu'elle a peur, c'est un moment touchant et à la fois très utile, car elle vous indiquera que quelque chose ne va pas.
  • Chagrin : toutes les perruches n'expriment pas forcément ce sentiment, mais occasionnellement, elles peuvent manifester un comportement de tristesse, suite à la mort d'un compagnon ou d'un poussin. Un oiseau triste paraîtra agité, arpentant la cage pour son ami absent. La tristesse peut être aussi accompagnée d'un état calme et prostré (mais faites attention, une perruche trop calme et prostrée est sans doute plutôt malade qu'en deuil). Utilisez des phrases comme « Coco est très triste ! » Cela peut également s'appliquer au cas où votre oiseau est vraiment malade, bien que dans ces circonstances, vous devrez l'emmener chez le vétérinaire sans attendre de lui avoir appris à dire qu'il est malade ou triste !

Pas tous les oiseaux réussiront à établir un répertoire émotionnel aussi riche. La plupart retiendront simplement les nouvelles phrases en les « remixant » avec le reste. Observez votre perruche de près : il peut y avoir un lien entre ce qu'elle ressent et ce qu'elle dit. C'est un concept assez étonnant, mais les perruches sont assez intelligentes pour adopter ce comportement. Pas toujours !

Produits associés

Photos des clients

Commentaires

Il n'y a pas de commentaire

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter !

Fermer

Inscrivez-vous pour recevoir nos news, être averti des concours et des offres spéciales et bien plus encore ! C'est gratuit !