Les principaux soucis de santé des gerbilles


Les abcès
Les abcès sont des enflures qui se forment à la suite d'une infection liée à une bactérie. Il peut être plus ou moins ferme, et se forme sur une partie du corps où une blessure a permis à cette bactérie de franchir l'épiderme de votre gerbille. Le corps crée ensuite un abcès qui encapsule la zone infectée pour freiner la progression de la bactérie. Il est rempli de pus, et vous ferez mal à votre gerbille si vous le toucher. Ils peuvent se former sur toutes les parties du corps, mais l'un des symptômes à surveiller est une éventuelle perte de poils sur une partie du corps bosselée. Si vous vous apercevez que votre gerbille a un abcès, il vaut mieux l'amener chez un vétérinaire pour le traiter, pour éviter que l'infection ne se propage et que votre animal ne souffre davantage.


Si l'abcès est déjà crevé lorsque vous le repérez, rincez-le délicatement avec un antiseptique adapté aux gerbilles, puis recouvrez-le d'un morceau de gaze et de sparadrap pour que les autres gerbilles ne mordillent pas la plaie. Si vous ne l'avez jamais fait, il est recommandé d'aller voir un vétérinaire afin qu'il vous montre comment vous y prendre.


gerbil allergies
Les problèmes de santé des gerbilles sont très proches de ceux des humains

Réactions allergiques

Tout comme les humains, les gerbilles peuvent être allergiques à tout un tas de choses se trouvant dans et autour de leur cage, et les réactions peuvent être dangereuses. Si vous voyez que votre gerbille a le nez qui coule, qui est irrité, des croûtes ou des larmes au yeux, la respiration sifflante, ou qu'elle renifle souvent, alors il se peut qu'elle fasse une réaction allergique. Il est recommandé de changer de matériau pour votre litière, et d'amener vos gerbilles chez le vétérinaire, qui pourra vous réconforter et vous donner des conseils. De plus, s'il ne s'agissait pas d'une allergie mais de quelque chose de plus grave, il sera en mesure de le diagnostiquer.


Pattes cassées

Si une gerbille fait une chute, ou si la litière ne lui convient pas pour construire, alors elle peut se casser une patte. Si l'une d'entre elle est tordue, si votre gerbille boîte, si elle ne veut plus se déplacer, ou si elle pousse des petits cris de douleur, alors il se peut qu'elle ait un membre fracturé. C'est une douleur très intense : une visite chez votre vétérinaire s'impose.


Rhume

Les gerbilles, tout comme nous, peuvent s'enrhumer. Les symptômes diffèrent très peu des nôtres, à savoir des reniflements, le nez qui coule et qui siffle. Les rhumes peuvent évoluer en une infection sérieuse : il est conseillé de ne pas s'approcher de vos gerbilles si vous en couvrez un.



Le rhume peut se transmettre de vous à vos gerbilles

Déshydratation

Bien qu'il s'agisse d'animaux du désert, les gerbilles en captivité ont besoin d'un accès permanent à l'eau potable. Si elles en manquent, elles peuvent entrer dans un état de déshydratation sérieux – si c'est le cas, vous verrez alors votre gerbille étalée de tout son corps et rester immobile.


Pour éviter ceci, assurez-vous de tenir vos gerbilles loin des endroits trop chauds, comme ceux exposés à la lumière du soleil, les radiateurs ou les cheminées. Il faut aussi régulièrement vérifier que le biberon de vos gerbilles soit plein et qu'il ne soit pas obstrué. Pour vérifier cela, passez votre index sur le tube en métal : en faisant ça, vous devriez voir de l'eau couler sur votre doigt. Si ce n'est pas le cas, alors c'est que le biberon est bouché, et il devra être remplacé immédiatement.


Diarrhée
Les crottes des gerbilles sont un excellent indicateur de leur santé. Si vous constatez que celles-ci perdent en dureté, alors peut-être que l'une d'entre elle a la diarrhée. Cela peut être la conséquence de plusieurs problèmes, dont la maladie fatale de Tyzzer. Comme les gerbilles sont très vulnérables à cette maladie, il vaut mieux les amener immédiatement chez le vétérinaire pour les diagnostiquer rapidement.


Infections oculaires

Si les yeux de votre gerbille sont enflés, rouges, s'ils coulent ou s'ils sont bouffis, alors elle souffre sûrement d'une infection oculaire. Cela peut être dû à un morceau de foin ou autre qui se serait coincé dans son œil.


Il est important de ne pas essayer de retirer quoi que ce soit des yeux de votre gerbille par vous-même : cela leur fera la plupart du temps plus de mal que de bien. Il est recommandé d'aller chez le vétérinaire afin que cela soit fait correctement.


Il est très facile de se tromper lors des diagnostiques d'infections oculaires, car beaucoup de symptômes sont très proches d'une réaction allergique ou d'un rhume. Encore une fois, le mieux est de l'amener chez votre vétérinaire pour obtenir un diagnostique de la part d'un professionnel.


eye-infections
Si votre gerbille est en bonne santé, ses yeux seront clairs et brillants

Crises d'épilepsie

Certaines gerbilles sont en proie à de petites crises d'épilepsie lorsqu'elles atteignent l'âge adulte. Ces attaques peuvent être provoquées par beaucoup de facteurs, particulièrement des expériences qui les auraient stressées. Si vous ne jouez pas avec elles pendant qu'elles sont encore jeunes, alors jouer avec elles une fois adultes peut être un facteur de stress. Pendant ces crises, les gerbilles vont avoir des spasmes, ou se figeront pendant une ou deux minutes. Il est important de garder à l'esprit que des crises trop violentes peuvent causer des dommages cérébraux.


Hypothermie

L'hypothermie est l'état dans lequel se trouve votre gerbille si elle a extrêmement froid, trop froid pour que son corps fonctionne normalement. Si votre gerbille est dans un endroit froid, dans un courant d'air, ou humide, alors les risques d'hypothermie seront élevés.


Griffes trop longues

Les gerbilles en captivité n'ont pas aussi souvent l'occasion de se limer les griffes que leurs homologues en liberté. Cela signifie que les griffes de votre animal domestique ne bénéficient pas d'un entretien régulier et peuvent donc pousser trop vite. Si elles sont longues au point de commencer à s'incurver vers leurs pattes, c'est qu'il est temps de vous en occuper. Une section de notre guide y est consacrée : consultez la page Comment couper les griffes de ma gerbille ? pour plus d'informations.


Dents trop longues

Chez la plupart des rongeurs, les dents ne s'arrêtent jamais de grandir : les gerbilles ne font pas exception. Comme la nourriture qu'elles mangent à l'état sauvage est relativement solide, leurs dents ont besoin d'une croissance permanente pour qu'elles puissent ronger toute leur vie. En captivité, il peut leur arriver de ne pas avoir suffisamment de nourriture ou de matériaux assez solides pour que leurs dents puissent conserver une longueur raisonnable.


Les symptômes d'une longueur excessive de dents incluent des difficultés à manger, ainsi que la présence de petites coupures sur le corps. Cela est le résultat de petits coups de dents que la gerbille se donnera en faisant sa toilette. Si ses dents sont trop longues, il faut l'amener chez un vétérinaire pour qu'il s'en occupe.


Pour éviter que cela ne se produise, l'idéal est de vous procurer des jouets à mâcher adaptés aux gerbilles. Ils sont faits d'un bois spécial qui est inoffensif pour elles : elles peuvent ainsi le mâcher sans risque et réguler la longueur de leurs dents.


Parasites et infections

Malheureusement, les gerbilles peuvent contracter un grand nombre de parasites, tels que des puces, des tiques, des mites ou des infections fongiques. Elles peuvent attraper des parasites internes comme externes ; ainsi, s'il est important de surveiller le corps de votre animal, faites aussi un contrôle régulier de son poids pour pouvoir diagnostiquer également des problèmes liés à l'estomac et à la digestion. Vous pouvez lire en davantage sur les parasites en visitant la page Les parasites des gerbilles de notre guide.


gerbil parasites
Beaucoup d'insectes minuscules peuvent vivre sous la peau de votre gerbille : vous devez apprendre à les repérer

Infections respiratoires

Celles-ci sont à prendre très au sérieux avec les gerbilles : comme beaucoup d'animaux domestiques, elle tenteront de dissimuler les symptômes jusqu'à ce que la maladie soit à un stade avancé. Si votre gerbille respire bruyamment ou si vous entendez des petits « click » lors de sa respiration, alors c'est que sa condition est à prendre au sérieux, et il vous faudra l'amener immédiatement chez un vétérinaire. D'autres symptômes incluent un manque d'appétit, une chute de la température, une toux, ou un nez qui coule ou qui renifle.


Les infections respiratoires peuvent être causées par de nombreux facteurs, comme une humidité trop élevée ou une litière non-adaptée (beaucoup de copeaux de bois peuvent causer cela : ne leur donnez jamais de pin ou de cèdre). Il faut être sur vos gardes pour ce genre de symptômes afin de pouvoir amener votre gerbille chez le vétérinaire le plus tôt possible en cas de soucis. Il est également crucial de séparer la gerbille infectée des autres en la sortant de l'enclos, sauf s'il s'agit d'une gerbille trop jeune pour être séparée de sa mère, en quel cas vous devrez toutes les diagnostiquer. Les infections peuvent se propager, il est donc important de la mettre dans un enclos à part (avec beaucoup de nourriture, de litière et d'eau). Remettez-la avec les autres gerbilles une fois que l'infection est passée.


AVC (accident vasculaire cérébral)

Les gerbilles peuvent faire des AVC comme les humains. Cela est aussi effrayant pour elle que pour nous, mais les AVC ne sont pas forcément signes d'un problème permanent. Cela dit, il arrive que l'animal perde le contrôle d'une de ses pattes, ou que son corps soit légèrement de biais après un tel accident.


Si vous pensez que votre gerbille a fait une attaque, il est recommandé de l'amener chez un vétérinaire : cela peut être signe d'un autre problème sous-jacent. De même, s'il s'agit véritablement d'un AVC, il saura examiner votre gerbille et vous informer des soins supplémentaires à lui apporter par la suite.


Tumeur de la glande odorante

Ces tumeurs sur la glande odorante sont l'un des problèmes liés aux gerbilles les plus communs. Cette glande se situe sur le ventre de la gerbille, donc la tumeur fera une bosse à cette endroit. Ce problème peut aussi bien survenir chez les mâles que chez les femelles, même s'il est possible qu'il soit plus courant chez le mâle car sa glande odorante est légèrement plus grosse que celle des femelles.


Les tumeurs de la glande odorante peuvent poser un certain nombre de problèmes. Si elle n'est pas traitée, elle peut grossir et se propager, perturbant le fonctionnement d'autres parties du corps et pouvant causer la mort de l'animal. Un autre problème qui peut survenir est l'infection de la tumeur : si la gerbille tente de s'en débarrasser elle-même, elle grattera la tumeur et la mordillera, ce qui causera son infection. Si vous pensez que votre animal a une telle tumeur, alors mieux vaut la faire examiner par un vétérinaire dès que possible.


Les tumeurs

Tout comme la glande odorante (voir au-dessus), les tumeurs peuvent se développer à n'importe quel endroit sur le petit corps des gerbilles. Les zones les plus propices à l'apparition des tumeurs sont les testicules et les mamelons, mais gardez en mémoire que celles-ci peuvent se former n'importe où.


La maladie de Tyzzer

La maladie de Tyzzer est une infection bactérienne du système digestif. C'est une maladie très dangereuse qui nécessitera l'intervention d'un vétérinaire de toute urgence si vous voulez que votre animal ait des chances de survie. Les symptômes de la maladie de Tyzzer incluent des diarrhées, une léthargie, un pelage désordonné, une position inhabituelle de la part de votre gerbille, de la douleur, et de la déshydratation.

Produits associés

Photos des clients

Commentaires

Il n'y a pas de commentaire

Laisser un commentaire