En raison d’une forte demande, il y a un temps d’attente. Veuillez consulter notre page Livraisons pour en savoir plus.

Les problèmes de santé courants chez les cochons d'Inde


Infection respiratoire

Les cochons d'Inde passent une bonne partie de leur temps entourés d'air chargé en microparticules et les différentes parties de leur système respiratoire, que ce soir leur nez, leur gorge ou leurs poumons, peuvent être infectées. Certains des symptômes des infections respiratoires sont similaires à ceux d'une allergie, mais dans les deux cas, votre cochon d'Inde aura besoin de voir un vétérinaire car les deux rendent la respiration de l'animal difficile et peuvent être fatales. Certains des symptômes incluent l'apathie, des mouvements limités, un appétit réduit, un pelage ébouriffé, le nez qui siffle, la toux, une respiration bruyante et/ou des sécrétions oculaires ou nasales.


Une fois que vous avez amené votre cochon d'Inde chez le vétérinaire, ce dernier vous donnera certainement des précautions à prendre pour minimiser l'exposition à la poussière et aux aérosols. Il peut également vous prescrire des antibiotiques.


Scorbut

La vitamine C est extrêmement importante pour les cochons d'Inde. Comme les humains, ils ne peuvent pas sécréter leur propre vitamine C et ont donc besoin d'un apport quotidien pour ne pas avoir de complications dentaires, un système immunitaire affaibli ou des problèmes de croissance. Malheureusement, leur donner une grande quantité de vitamine d'un seul coup en espérant que celle-ci se diffuse progressivement ne vous servira pas à grand chose : ils ne peuvent pas la stocker et se contenteront d'évacuer l'excédent. Les cochons d'Inde adultes devront avoir un apport de 10mg de vitamine C par jour, et s'ils ont besoin d'un apport supplémentaire (ce qui concerne les cochons d'Indes malades, enceintes ou les plus jeunes en pleine croissance), donnez-leur 30mg par jour.


Scurvy in young guinea pigs
Assurez-vous que vos cochons d'Inde aient de bonnes quantités de vitamine C.

Le scorbut est causé par une carence en vitamine C, et les symptômes incluent un arrêt de croissance (chez les plus jeunes) et les articulations qui enflent et qui se durcissent au point que votre cochon d'Inde ne peut plus désynchroniser ses pattes arrière et se déplacera avec des petits bonds de lapin. Dans un cas de carence extrême, elles seront même paralysées, votre cochon d'Inde sera voûté et si c'est une femelle, elle peut avorter et faire des fausses-couches. Une carence en vitamine C rend vos animaux très vulnérables aux infections, et on ne peut jamais trop insister sur l'importance de tout faire pour qu'ils n'en manquent pas.


Bien que le scorbut soit le résultat d'un manque important de vitamine C, d'autres formes de carence sont plus difficiles à repérer. Les cochons d'Inde en carence légère ont des problèmes comme de retard de croissance, une durée de vie écourtée ou encore une vulnérabilité aux infection.


Certaines aliments ne sont pas suffisamment riches en vitamine C pour les cochons d'Inde en pleine croissance ou pour les truies enceintes ou qui allaitent leurs petits. Les carottes, les betteraves et les pommes n'en contiendront pas assez, donc mieux vaut leur donner des brocolis, du chou ou du chou kale. Vous pouvez également diluer une tablette de vitamine C dans leur biberon d'eau ou leur donner du grain enrichi en vitamine C.


Tumeurs

Quand vous contrôlez la santé de vos cochons d'Inde, tâtez bien leur fourrure à la recherche de bosses. Les tumeurs peuvent apparaître chez tous les cochons d'Inde, et si vous sentez une bosse, il est conseillé de l'amener chez le vétérinaire, surtout si celle-ci est apparue soudainement. Bien que certaines puissent être des tumeurs et que la plupart des kystes sont traitables, ces animaux sont vulnérables aux cancers, d'où l'importance du contrôle. Si la bosse est dure, il peut s'agir d'un kyste bénin, mais si elle enfle ou si elle est relativement grosse, une visite chez le vétérinaire est recommandée.


Abcès

Les abcès se forment quand votre cochon d'Inde souffre d'une infection et que son corps sécrète des substances pour tenter de se protéger. Ils peuvent apparaître n'importe où, sous la peau comme à la surface, et se reconnaissent par la « capsule » rigide qui se forme autour. Si vous remarquez que la zone autour d'une blessure ouverte est gonflée, rouge et qu'une capsule rigide s'y forme, alors votre cochon d'Inde a un abcès. Si ce dernier est sous la peau, vous pouvez l'identifier en vérifiant si la zone infectée est chaude, si elle fait un bosse et si les poils chutent à cet endroit. En amenant votre cochon d'Inde chez le vétérinaire à temps, ce dernier pourra drainer l'abcès et le panser correctement pour éviter de futures infections.


Si vous voyez un abcès crevé sur la peau de votre cochon d'Inde, utilisez une gaze et du sparadrap micropore pour panser la plaie car celle-ci est susceptible d'intriguer les autres cochons d'Inde et cela peut s'avérer problématique pour tout le monde. Assurez-vous de bien nettoyer la zone infectée avec du désinfectant léger fourni par votre vétérinaire. Il est également conseillé de donner à votre cochon d'Inde infecté davantage de vitamine C pour qu'il puisse se battre contre les corps étrangers qui s'infiltreront probablement dans la plaie.


Insolation

Tout cochon d'Inde exposé à de trop fortes températures (au-dessus de 25°C) peut faire une insolation. Avec leur épaisse fourrure et leur incapacité à transpirer, il est très important de les surveiller en été et de ne pas les laisser exposés à la lumière directe du soleil, surtout s'ils vivent à l'intérieur.


Si votre cochon d'Inde est allongé et respire très rapidement, vous devrez lui verser un peu d'eau fraîche (mais pas trop froide) pour le refroidir et le mettre dans un endroit frais avec de préférence une légère brise rafraîchissante. S'il halète encore, remettez-lui un peu d'eau et surveillez-le de près. Pour éviter les insolations, veillez à ce qu'ils puissent se reposer en étant protégés du soleil et assurez-vous qu'ils aient accès à un coin aéré et ombragé.


Calculs vésicaux

Les calculs vésicaux sont des amas de calcium qui se forment dans la vessie. Il n'est pas conseillé de tenter de les traiter vous-même : les calculs peuvent empêcher vos cochons d'Inde d'uriner, ce qui peut leur être fatal en seulement 24h. Les symptômes incluent peu ou pas d'urine et une vessie distendue (l'estomac sera plus dur). Votre cochon d'Inde aura également l'air de souffrir pendant qu'il urine.


Les amas de calcium dans la vessie peuvent déclencher des saignements (que vous retrouverez dans l'urine) et des infections, donc surveillez de près leur litière. Si vous repérez du sang, une visite chez le vétérinaire s'impose.


Complications urinaires

Celles-ci peuvent être difficiles à repérer, surtout si vous avez beaucoup de cochons d'Inde dans le même enclos. Pendant vos contrôles de santé quotidiens, prenez le temps de vérifier qu'ils n'aient pas de calcul sous la peau et assurez-vous que leur vessie soit bien tendue. En cas d'anomalie, au lieu d'une peau douce et spongieuse, l'estomac de votre cochon d'Inde sera plus ferme.


Il peut également être judicieux et contrôler leur litière en la nettoyant, car elle sera certainement le premier signe d'une telle complication. Si vous voyez des traces de sang ou de diarrhée, vous devrez tout faire pour résoudre le problème le plus vite possible. Si ces signes apparaissent, vous devrez faire un bilan de santé approfondi à chacun de vos cochons d'Inde.


Poux

Les poux sont des insectes communs et peuvent vivre dans le pelage des cochons d'Inde. Les plus courants sont les Gliricola porcelli qui se baladent sur la peau. Ils font environ 1mm de long et vivent généralement à la base du poil. Bien qu'ils ne soient pas attachés à la peau et qu'ils l'engraissent plutôt que de sucer le sang de l'animal, ils sont très désagréables pour vos cochons d'Inde. Les poux peuvent même rendre vos animaux allergiques aux poux et ils se mordront alors les uns les autres. Heureusement, il est facile de s'en débarrasser avec le traitement adéquat. Les shampoings anti poux achetés en animalerie ou chez le vétérinaire seront souvent vos meilleurs atouts. Sachez que ces parasites sont très contagieux, ce qui veut dire que vous devrez traiter tous vos cochons d'Inde d'un seul coup. Il est également conseillé de nettoyer leur clapier à fond pendant le traitement pour minimiser les chances de voir revenir l'infection.


take your pet to the vets if you are concerned
Les cliniques vétérinaires avec des spécialistes pour petits mammifères auront certainement le traitement anti poux dont vous aurez besoin.

Mites

L'une des deux mites responsables de la gale, les Sarcoptes scabiei, provoque ce qu'on appelle la gale sarcoptique, une infection particulièrement grave. Le parasite entre sous la peau de l'animal, ce qui lui est très douloureux. Les symptômes incluent des démangeaisons, des morsures et un poil légèrement ou totalement dégarni par endroits. Les parties du corps les plus couramment infestées sont les parties génitales et sur ou autour des pattes. La gale sarcoptique est très contagieuse et doit être traitée rapidement pour minimiser la douleur de votre cochon d'Inde et le risque d'infection. Vous aurez besoin d'un shampoing spécial et d'un vermifuge oral que vous pourrez tous deux acheter chez votre vétérinaire. Il peut être judicieux de leur appliquer le shampoing après leur bain mensuel (baignez-les moins fréquemment en hiver) et/ou les vermifuges oraux en tant que traitements préventifs voire pour des soins anticipés. Soyez attentif aux différents moyens de transmission de la gale – le foin, l'herbe et les contacts avec d'autres cochons d'Inde.


La pseudo-gale est causée elle par le chirodiscoides caviæ, un parasite microscopique qui vit sur la peau de votre cochon d'Inde et qui se promène sur toute sa fourrure. Bien qu'il ne soit pas visible à l'œil nu, vous pourrez apercevoir les petits dépôts de peau qu'ils laissent derrière eux sur le poil (ce seront de minuscules dépôts blancs sur les cochons d'Inde à poil foncé et vice-versa). Cette condition peut être traitée avec du spray anti mite, que vous pourrez trouver chez votre vétérinaire.


Infections fongiques

Les cochons d'Inde peuvent être sujets à un certain nombre d'infections fongiques qui peuvent leur être très désagréables. Cela dit, il faut avant tout se souvenir que certaines d'entre elles peuvent être transmises aux humains, donc pensez à bien vous laver les mains après les avoir manipulés et à porter des gants si vous suspectez l'un de vos animaux d'être infecté. Surveillez de près la teigne, une infection sérieuse transmissible aux cochons d'Inde et aux humain qui peut heureusement être traitée avec une crème anti teigne que votre vétérinaire pourra vous prescrire.


Les infections fongiques les plus courantes sont regroupées sous le nom de « gale » ou de « maladie fongique ». Les mycoses (qui sont une maladie fongique) peuvent être très douloureuses pour les cochons d'Inde et les symptômes incluent une perte de poils, des démangeaisons, la peau brûlante et l'apparition de pellicules (qui sont en fait de minuscules morceaux de peau) sur le corps et le visage. La bonne nouvelle est que cette gale se traite aussi avec les shampoings et bains antiparasites adéquats.


Diarrhée

La diarrhée des cochons d'Inde est souvent causée par leur alimentation. Elle peut venir de moisissure sur leur nourriture, d'herbe de tonte, d'un aliment inhabituel ou mauvais pour leur santé (comme la plupart de la nourriture humaine ; consultez notre « liste de nourriture pour cochons d'Inde » pour davantage d'informations). Cette maladie peut être bénigne ou sévère et a parfois des effets dangereux et douloureux pour vos animaux. Sachez que même des cochons d'Inde que vous venez tout juste d'acheter ou d'adopter peuvent avoir ce type de problème car ils seront confrontés à un nouveau régime alimentaire : il est toujours judicieux de continuer à leur donner un peu de leur ancienne nourriture pour les sevrer lentement. Souvenez-vous aussi que certains aliments, comme la laitue, ont un effet laxatif qui peut donc causer des diarrhées s'ils sont consommés en trop grande quantité.


La diarrhée peut être le symptôme d'une entérite, une infection sérieuse. Bien que les diarrhées bénignes peuvent être traitées avec un régime uniquement à base d'eau et de foin pendant cinq jours, les cas les plus graves nécessitent la consultation d'un vétérinaire.


Problèmes aux pattes

Les blessures, l'obésité ou les maladies de vos cochons d'Inde peuvent d'une manière ou d'une autre nuire à leurs pattes. Dans de tels cas, les coussinets seront moins roses et auront l'air plus mal en point que d'habitude, et il se peut que votre animal boite. Un exemple de problèmes de santé pouvant atteindre les pattes est la pododermatite, une infection bactérienne causée par des corps fongiques ou des staphylocoques, et son apparition doit être contrôlée attentivement par les propriétaires de cochons d'Inde. Quelque soit la cause du problème, votre vétérinaire pourra l'identifier et vous recommander le traitement le plus efficace (traitement qui peut aller du spray médicinal avec un pansage régulier jusqu'aux antibiotiques).


Si vous repérez une égratignure sur les pattes de votre cochon d'Inde pendant que vous lui faites son bilan de santé, appliquez un peu de crème antiseptique en tapotant doucement et surveillez-le de près, pour vous assurer de traiter l'affection rapidement si elle se développe.


Blessures

Vos cochons d'Inde peuvent se blesser de différentes façon, que ce soit en tombant tout seul ou en se chamaillant. Il peut être difficile en tant que propriétaire de garder vos cochons d'Inde en bonne santé car ils sont très stoïques et dissimuleront leurs problèmes pour que personne ne s'en prenne à eux, que ce soit des prédateurs ou d'autres cochons d'Inde. Cela veut dire que vous devrez vérifier régulièrement l'éventuelle présence de blessures pour être sûr que tout va bien. Contrôlez les pattes, écartez-leur les poils et examinez leur bouche quand vous en avez l'occasion. Si vous repérez une blessure ouverte importante, vous devrez consulter un vétérinaire, mais si celle-ci est minime et que vous pouvez l'expliquer, séparez l'animal et la source de la blessure puis appliquez du désinfectant pour cochons d'Inde et du sparadrap micropore. Consultez nos pages sur les vérifications de santé de chaque partie du corps pour plus d'informations.

Produits associés

Photos des clients

Commentaires

Il n'y a pas de commentaire

Laisser un commentaire