Pour votre information, Omlet est ouvert ! Pour en savoir plus, cliquez ici.

Problèmes de santé répandus chez les chats

Comme nous, les chats ont leur dose de petits rhumes, maux de ventres et blessures diverses. Pas étonnant que nos compagnons poilus se blessent ou tombent malades dans l'environnement auquel ils sont soumis. La plupart d'entre nous laissons nos chats sortirent dehors, ce qui les expose à toutes sortes d'éléments pouvant causer des maladies ou des blessures. Dans la section qui suit, vous pourrez comparer les symptômes de votre chat avec les maladies courantes, et apprendre comment prendre soin de lui quand il est souffrant.


A lovely young cat having a routine check up at the vets
Un jeune chat lors de son examen chez le vétérinaire

Vomissements et diarrhées

Les vomissements et les diarrhées sont assez communs pour les chats qui vivent dehors. Votre chat passera sans doute du temps à chasser et à manger une variété de choses, ce qui peut causer un mal d'estomac.

Les vomissements et les diarrhées ne sont généralement rien d'inquiétant, et plutôt faciles à contrôler. Il est conseillé de ne pas nourrir votre chat pendant 24 heures. Néanmoins, s'il quémande de la nourriture, vous pouvez lui donner des aliments neutres qui apaiseront son estomac, comme du riz blanc cuit et du poulet. Donnez-lui de l'eau à profusion, faites attention à ne pas lui en donner trop car cela peut également être la cause des vomissements.

Si les vomissements et les diarrhées continuent pendant une période prolongée, vous devriez emmener votre chat chez le vétérinaire. Celui-ci peut lui prescrire des comprimés anti-vomitifs.



Maladies du Bas Appareil Urinaire Félin (MBAUF)

Ce terme regroupe les maladies ou infections qui causent des problèmes au tractus urinaire de votre chat. Les infections de bactérie sont la cause principale de maladie du tractus urinaire, mais les calculs dans la vessie, anomalies anatomiques, cancers, et bouchons urétraux peuvent également les provoquer. Il est parfois difficile d'identifier les symptômes d'une MBAUF, si votre chat fait ses besoins à un endroit éloigné.


Symptômes :

  • Traces de sang dans l'urine
  • Urination douloureuse ou difficile – Votre chat poussera pour uriner ou criera de douleur
  • Urination fréquente
  • Votre chat urinera dans des endroits inhabituels et hors de sa litière
  • Toilettage excessif de la zone génitale à cause de l'inflammation et de l'irritation de l'urètre
  • Incapacité à uriner

Si vous constatez le moindre des symptômes ci-dessus, il est conseillé d'emmener votre chat chez le vétérinaire. Selon la cause du problème au tractus urinaire, le traitement pourra varier entre une prise d'antibiotiques ou bien une intervention chirurgicale pour retirer les calculs. Augmenter sa consommation d'eau en lui donnant de la pâtée pour chat au lieu de croquettes et encourager l'urination fréquente peuvent aider à apaiser les symptômes d'une maladie du tractus urinaire. Il vaut mieux cependant emmener votre chat chez le vétérinaire.



Infections des voies respiratoires supérieures

Les infections virales et bactériennes du système respiratoire de votre chat sont assez fréquentes. Les chats au visage plat comme le persan ou l'himalayen sont plus enclins à développer des pathologies respiratoires. Celles-ci sont fréquentes chez les chats vivant dans un grand groupe, comme les chats de chatteries ou de refuges, par exemple, ou dans une maison avec beaucoup d'autres chats. Les pathologies sont principalement provoquées par les virus, et peuvent se propager par la toux, l'éternuement ou dans les bols communs de nourriture et d'eau. Les deux types les plus communs que les chats peuvent porter sont le Calcivirus félin et le Coryza, qui causent entre 80 et 90 % des problèmes respiratoires contagieux.


Symptômes :

  • Éternuements
  • Toux
  • Écoulement nasal
  • Congestion
  • Fièvre
  • Bave
  • Perte d'appétit
  • Dépression

Les infections virales peuvent parfois évoluer en infections bactériennes, plus sérieuses. Si vous constatez le moindre des symptômes ci-dessus, il est conseillé d'emmener votre chat chez le vétérinaire avant que l'infection ne se développe en problème plus grave. Le traitement consistera généralement en prise d'antibiotiques pour éliminer l'infection, et votre chat devra parfois être placé en quarantaine pour éviter de contaminer d'autres chats.



Problèmes oculaires

Les problèmes oculaires chez les chats sont assez courants. Les infections les plus répandues sont la conjonctivite, la troisième paupière (prolapsus), la kératite, la cataracte, le glaucome, l'entropion, le décollement de la rétine et l'épiphora (larmoiement excessif).


Symptômes d'une infection à l'œil potentielle :

  • Rougeur
  • Gonflement
  • Sécrétions
  • Yeux larmoyants/ruisselants
  • Yeux vitreux
  • Yeux complètement ou en partie clos

Si vous constatez le moindre de ces symptômes, il est conseillé d'emmener votre chat chez le vétérinaire. Le traitement peut varier selon la cause de l'infection oculaire. Il se présentera généralement sous forme de collyre à administrer, mais certaines conditions nécessitent une intervention chirurgicale. Lisez notre section détaillant comment examiner les yeux de votre chat.



Maladies rénales

Malheureusement, les maladies rénales sont très répandues chez les chats, surtout chez les individus âgés. Cela est dû au fait que les chats urinent moins fréquemment que les chiens ou les humains. Les reins du chat contiennent une urine très concentrée, et sont donc constamment sollicités. Si le problème n'est pas traité assez tôt, une maladie rénale peut être fatale.


Les symptômes d'infection rénale ou d'insuffisance rénale incluent :

  • Perte d'appétit
  • Perte de poids
  • Vomissements
  • Diarrhées
  • Déshydratation
  • Changement observé dans la consommation d'eau
  • Douleur quand vous touchez la zone rénale
  • Efforts pour uriner
  • Douleurs au moment d'uriner
  • N'utilise pas sa litière/Urine à des endroits inhabituels
  • Urine trouble ou avec des traces de sang

Si vous suspectez que votre chat souffre d'une infection rénale, il est primordial de l'emmener chez le vétérinaire. Certaines infections rénales peuvent être fatales, mais si elles sont diagnostiquées et traiter à temps, votre chat a des chances de guérir complètement.



Fractures

Les fractures osseuses sont assez fréquentes chez les chats, car on les laisse vagabonder à leur guise, ce qui les expose à un risque de blessure plus élevé. Les fractures osseuses chez les chats sont principalement observées lors de collision avec des voitures, ou quand nos compagnons calculent mal un saut, ou tombent de haut. Le plus souvent, les fractures atteignent le fémur, la mâchoire, la queue, le pelvis ou les vertèbres. Les fractures sont plus ou moins sévères, d'une fracture à la naissance des poils (une simple fissure dans l'os) à une fracture ouverte (l'os ressortant de la peau).


Symptômes d'une fracture

  • Vocalisation – hurlements, cris, pleurs, miaulements, gémissements, grognements
  • Ne marche pas ou évite de supporter du poids sur le membre
  • Perte d'appétit
  • Ne se toilette pas
  • Gonflement sur la zone fracturée

Si votre chat souffre d'un os fracturé, vous devez l'emmener chez le vétérinaire dès que possible. Le traitement dépendra de la sévérité de la fracture. Certaines fractures requièrent une opération, mais d'autres demandent seulement l'immobilisation, et votre chat devra porter un plâtre ou des implants ou broches pendant 4 à 6 semaines. Il est important de réduire son activité pendant qu'il est en convalescence. Le vétérinaire vous conseillera sur ce qui est le mieux à faire.



Diabète

Le diabète est une autre condition répandue chez les chats, surtout les chats plus âgés. L'insuline est une hormone produite par le pancréas dans le sang. Elle agit sur les membranes cellulaires permettant au glucose d'entrer dans les cellules et de fournir de l'énergie. Tout comme les humains, les chats peuvent souffrir de 2 types de diabètes. Diabète de type 1 : quand le pancréas cesse de produire assez d'insuline, ce qui réduit la quantité de glucose pouvant entrer dans les cellules. Diabète de type 2 (le plus commun chez les chats) : quand les cellules du corps ne répondent plus à l'insuline, ce qui empêche aussi le glucose d'entrer dans les cellules. Non traité, le diabète peut être fatal, mais il est très facile à contrôler et la qualité de vie de votre chat n'en sera pas affectée. Les symptômes du diabète évolueront si la maladie reste non traitée.


Symptômes des premiers stades :

  • Fréquence d'urination augmentée
  • Soif et appétit excessifs

Symptômes des stades avancés :

  • Perte d'appétit
  • Vomissements
  • Faiblesse
  • Acidocétose
  • Déshydratation
  • Respiration pénible
  • Léthargie
  • Coma

Si votre chat présente les symptômes ci-dessus, vous devrez l'emmener chez le vétérinaire. Votre vétérinaire fera un test sanguin ou d'urine afin de déterminer les niveaux de sucre et de savoir rapidement si votre chat souffre effectivement de diabète. Le traitement implique d'administrer des injections d'insuline quotidiennement et de réguler l'alimentation de votre chat. Votre vétérinaire vous montrera comment procéder aux injections. Les aiguilles sont très petites et piquantes, et votre chat devrait les tolérer et s'y habituer rapidement.



Maladie parodontale

La maladie parodontale affecte d'une forme ou d'une autre 85 % des chats âgés de plus de 2 ans. Elle peut être évitée grâce au brossage des dents quotidien. Lisez notre section détaillant comment nettoyer les dents de votre chat. Les maladies parodontales se regroupent en deux grands types : la gingivite et la parodontite. La maladie parodontale résulte d'une accumulation de plaque dentaire qui se durcie pour former du tarte, et cause une inflammation des gencives. Le tartre est une substance brune et jaune, mélange de phosphate et de carbonate de calcium à l'origine des gingivites et des parodontites.


Gingivite

La gingivite est une inflammation et un recul de la gencive autour de la dent. Elle est causée par l'accumulation de tartre qui pousse la gencive. Des petites poches peuvent se former dans la gencive et les aliments se coincer dedans. Les bactéries prolifèrent dans ces petites poches, provoquant des inflammations et des infections.


Symptômes :

  • Gencives rouges ou enflées
  • Recul des gencives
  • Accumulation de tartre


Parodontite

Une gingivite sévère peut causer une parodontite, une infection de la cavité de la dent. Cela peut entraîner la perte des dents et des abcès douloureux dans la bouche.


Symptômes :

  • Haleine fétide
  • Gencives enflammées
  • Lèche la nourriture sans en manger
  • Perte de poids
  • Accumulation sévère de tartre
  • Poches de pus dans les gencives
  • Perte de dents
  • Abcès

Le traitement de la maladie parodontale implique un nettoyage dentaire professionnel effectué par le vétérinaire. Le vétérinaire se chargera de détartrer les dents et de les polir, de drainer les poches de pus et d'extraire les dents abîmées afin de remettre la bouche en état. Les soins qui suivront incluent généralement une bonne hygiène dentaire quotidienne. Le mieux est de brosser les dents de votre chat une fois par jour, pour éviter un autre cas de maladie parodontale.



Produits associés

Photos des clients

Commentaires

Il n'y a pas de commentaire

Laisser un commentaire