Une petite histoire des cailles

Il y avait beaucoup de bouches à nourrir sur les chantiers des pyramides en Egypte. De fait, ceux qui n'étaient pas ouvriers étaient chargés de faire pousser du blé et des fruits et d'élever des cailles. Les Egyptiens n'ont pas mis longtemps à comprendre que les cailles étaient une excellente sources de protéines pour les travailleurs et ils ont donc rapidement développé de grandes fermes d'élevage.

A l'époque, les cailles étaient si populaires qu'elles avaient leur propre hiéroglyphe. Si vous n'avez aucune notion d'égyptien, sachez que le mot "caille" se prononçait /ou/.

De nos jours, les cailles sont appréciées dans de nombreux pays, pour leurs œufs et pour leur viande. A poids égal, les œufs de caille sont en réalité probablement plus nourrissants que les œufs de poule, mais nous vous en dirons plus à ce sujet un peu plus loin.

Bien qu'elles aient connu un énorme succès dans l'Egypte antique, les cailles étaient également populaires dans d'autres parties du monde. En Extrême-Orient, on retrouve leur trace jusqu'à 700 av. J.-C.. La caille chinoise serait d'ailleurs l'ancêtre de nombreuses races contemporaines. On estime que cela fait plus de 4000 ans que les cailles sont domestiquées.

Contrairement aux poules, les cailles volent très bien. Ce sont d'ailleurs des oiseaux migrateurs. La plupart d'entre elles migrent en volant, sur des distances pouvant d'étendre de l'Afrique à l'Angleterre. Leurs ailes sont musclées mais elles aiment planer lorsqu'elles parcourent de longues distances. Les cailles de montagne migrent à pied en petits groupes, des sommets aux plaines.

En anglais, le mot « caille », « quail », est aussi un verbe qui signifie «battre en retraite», ce qui correspond bien à ces oiseaux qui s'envolent en un clin d'œil dès qu'ils sont effrayés.

Photos des clients

Commentaires

Il n'y a pas de commentaire

Laisser un commentaire

'

Abonnez-vous à notre newsletter !

Fermer

Inscrivez-vous pour recevoir nos news, être averti des concours et des offres spéciales et bien plus encore ! C'est gratuit !