1
2
Jours
3
4
Heures
5
6
Min
7
8
Sec

Maladies rares

Tout comme nous, les poules peuvent parfois se sentir patraques et auront besoin de votre attention et de vos soins. En tant qu'éleveur/se de poules, vous serez parfois face à une poule tristounette et prostrée. Les poules ne sont pas douées pour cacher ce qu'elles ressentent, et si quelque chose ne va pas, vous le remarquerez rapidement.


Une couvée de Plymouth Rock qui profite de l'air libre
Une couvée de Plymouth Rock qui profite de l'air frais

Plusieurs maladies peuvent toucher les poules. Cette section dresse une liste des plus communes et des symptômes qui les accompagnent.




Coccidiose

La coccidiose est causée par un organisme parasite microscopique qui s'attache à la paroi intestinale de votre poule. Celle-ci est endommagée, ce qui inflige des souffrances à la poule infectée. Si ce problème n'est pas rapidement traité, il peut être fatal car il affecte le système digestif de la poule. Les éleveurs avisés et consciencieux vaccineront leurs oiseaux contre la coccidiose avant de les vendre.


Symptômes

  • Diarrhée et présence de sang
  • Perte de poids
  • La poule aura l'air abattue et souffrante
  • Baisse de ponte

Traitement

Le traitement implique d'utiliser un médicament anticoccidien tel que le Solucox, qui vise à éliminer la coccidiose présente à l'intérieur de la poule. Un traitement antibiotique peut également être nécessaire pour contrer l'invasion bactérienne provoquée par la coccidiose. Il est aussi recommandé de traiter l'enclos des volailles afin de le débarrasser de tout oocyste que les poules pourraient ingérer. Si vous avez un enclos mobile comme le grand enclos d'Omlet ou un Eglu équipé de son extension, vous pouvez le déplacer tous les jours (pour simplifier le déplacement, le nouveau grand poulailler Eglu Cube peut être équipé de roues, tout comme les poulaillers Eglu Go et Eglu Go UP). Si leur enclos est statique, alors vous devrez désinfecter le sol avec un assainissant comme la poudre assainissante pour sol Nettex.

Si vous pensez que vos poules ont la coccidiose, demandez conseil à votre vétérinaire.




Mycoplasmose

Un mycoplasme est un type de bactérie (unique, car il ne possède aucune paroi cellulaire). Il existe différentes variantes, mais la plus commune qui est contractée par la volaille est la Mycoplasma gallisepticum. Le mycoplasme provoque une maladie respiratoire pouvant entraîner la mort. Cependant, de nombreux oiseaux peuvent être touchés par la maladie et en guérir. Une fois infecté, l'oiseau portera la bactérie à vie, et un épisode de stress peut causer une résurgence de l'infection. S'il y a un oiseau porteur de la bactérie dans le groupe d'oiseaux, les nouveaux venus ayant un système immunitaire plus faible risquent de contracter l'infection et il n'est pas sûr qu'ils en guérissent. Les oiseaux sauvages peuvent aussi être porteurs, donc les poules élevées à l'air libre ont plus de chances d'entrer en contact avec la maladie.


Symptômes

  • Toux
  • Éternuements
  • Écoulement nasal
  • Fluide ou petites bulles au coin des yeux
  • Face enflée
  • Baisse de ponte
  • Haleine sucrée

La mycoplasmose est très contagieuse et peut rester sur les surfaces des mangeoires, abreuvoirs et les tissus pendant plusieurs heures.


Traitement

Le traitement implique l'usage d'antibiotiques. Si vous pensez qu'une de vos poules a une mycoplasmose, vous devez contacter votre vétérinaire pour établir un diagnostic et recevoir une prescription d'antibiotiques.




Colibacillose

La colibacillose est une infection aviaire provoquée par la bactérie E.coli. Elle est le plus souvent associée à des infections affectant l'appareil respiratoire supérieur et peut entraîner la mort, même si la poule guérira dans la plupart des cas. La colibacillose affecte principalement les plus jeunes oiseaux (âgés de 5 à 6 semaines) mais les oiseaux plus âgés n'en sont pas prémunis.


Symptômes

  • Toux
  • Éternuements
  • Apathie
  • Plumes ébouriffées
  • Respiration pénible
  • Réduction d'appétit

Si vous remarquez le moindre des symptômes mentionnés, contactez votre vétérinaire qui devrait pouvoir vous conseiller ou même traiter l'oiseau.


Traitement

Le traitement implique une prise d'antibiotiques.




Choléra des poules/Pasteurellose

Le choléra des poules est une infection due à une bactérie pouvant être chronique, ce qui signifie que l'infection n'est pas agressive et que les oiseaux guériront, mais ils resteront porteurs de la bactérie toute leur vie. Les oiseaux peuvent aussi contracter une forme aiguë du choléra des poules, qui peut entraîner une mort très rapide parfois même sans qu'aucun symptôme n'ait été observé. Les rongeurs peuvent être à l'origine de la propagation de l'infection, il est donc important de contrôler leur population par mesure préventive. Certains éleveurs de volaille choisissent d'éliminer tout oiseau porteur de la bactérie afin de minimiser les pertes.


Symptômes

  • Mort foudroyante
  • Mucus sécrété par le bec
  • Barbillon enflé
  • Articulations enflées
  • Torticolis
  • Récurrence de ces symptômes

Si vous remarquez le moindre de ces symptômes, contactez votre vétérinaire immédiatement.


Traitement

Antibiotiques à la tétracycline. Une poule ne sera jamais débarrassée de l'infection.


Variole aviaire

La variole aviaire est provoquée par un virus et peut se propager par les morsures d'insectes, l'air, ou par les plaies cutanées. Elle n'est généralement pas mortelle mais provoque des souffrances à vos oiseaux. Il existe une forme "humide" (diphtérique) et une forme "sèche" (cutanée), la dernière était plus répandue. Les oiseaux souffrant de sa forme "humide" peuvent parfois s'asphyxier et mourir. La variole aviaire est facile à détecter mais malheureusement aucun traitement ne fonctionne véritablement bien. Il existe un vaccin pour ce virus mais comme il est très coûteux et que la variole aviaire est rarement mortelle, les éleveurs y ont rarement recours.


Symptômes

  • Présence de verrues et croûtes sur le barbillon et la crête
  • Dépôts caséeux (ressemblant à du fromage) dans le bec et la gorge (uniquement sous la forme diphtérique)
  • Baisse de ponte
  • Réduction d'appétit

Traitement

Il n'existe aucun traitement disponible. L'infection dure entre 3 à 5 semaines. La guérison de la poule peut être aidée par des compléments comme le vinaigre de cidre ou des vitamines fortifiantes. Si vous pensez que vos poules ont la variole aviaire, demandez conseil à votre vétérinaire.




Bronchite infectieuse

La bronchite infectieuse est la maladie virale la plus courante affectant le système respiratoire des poules. La plupart des poules hybrides sont vaccinées contre plusieurs souches du virus, donc cela ne devrait pas vous poser de problème. Cette maladie virale est hautement contagieuse et se propagera rapidement dans votre groupe. Le taux de mortalité est élevé chez les jeunes oiseaux de moins de 5 semaines. Les oiseaux plus âgés guériront généralement entre 3 à 4 semaines.


Symptômes

  • Apparence abattue
  • Perte d'appétit
  • Toux
  • Éternuements
  • Halètements
  • Diarrhées
  • Litière humide
  • Œufs plus petits, difformes et mous

Si vous remarquez le moindre symptôme, demandez conseil à votre vétérinaire.


Traitement

Comme pour beaucoup d'infections virales, il n'existe aucun traitement. Un vétérinaire peut parfois prescrire des antibiotiques pour prémunir contre d'autres infections bactériennes secondaires. De même que pour la variole aviaire, certains suppléments de santé tels que le vinaigre de cidre ou les vitamines fortifiantes peuvent aider la poule à guérir.




Laryngotrachéite infectieuse

La Laryngotrachéite infectieuse est une infection virale qui n'est généralement pas mortelle mais cela peut néanmoins arriver. Le taux de mortalité est de 10 à 20 % mais peut monter jusqu'à 50 %. L'infection dure environ 6 semaines, après quoi l'oiseau portera le virus à vie. Le virus est résistant et peut survivre longtemps en dehors de son hôte. Il est facile de l'éliminer avec des désinfectants, il est donc essentiel de traiter régulièrement votre poulailler et enclos pour réduire les risques d'infection de vos volailles.


Symptômes

  • Toux, parfois sanglante ou avec rejet de mucus
  • Halètements
  • Souffle court
  • Baisse de ponte
  • Écoulement oculaire et nasal

Si vous remarquez le moindre de ces symptômes, demandez conseil à votre vétérinaire.


Traitement

Il n'existe pas de traitement pour cette infection virale. Votre vétérinaire peut prescrire des antibiotiques pour traiter les infections bactériennes secondaires que la poule est susceptible de contracter à cause de son système immunitaire affaibli.




Candidose

La candidose est une mycose qui affecte le jabot, la poche à la base de la gorge responsable des premiers stades de la digestion. L'infection provoque un épaississement des parois du jabot, qui finit par se boucher et l'oiseau peut finir par mourir de faim si elle n'est pas traitée. La candidose est plus fréquente chez les oiseaux en développement que les oiseaux adultes. Elle peut être causée par une administration thérapeutique d'antibiotiques ou par une carence en vitamine A.


Symptômes

  • Mauvaise haleine
  • Le jabot plein ne se vide pas
  • Perte de poids
  • Apparence abattue et prostrée
  • Baisse de ponte

Traitement

Le mieux est d'emmener votre poule chez le vétérinaire. Le jabot lui sera sans doute vidé et nettoyé, et une médication antifongique est prescrite pour contrôler les bactéries dans le jabot.




Péritonite

La péritonite, c'est quand le sac vitellin produit par l'ovaire traverse la cavité abdominale au lieu de l'oviducte. L'infection peut se propager et affecter votre poule. Le plus souvent, la péritonite est mortelle car lorsque les symptômes apparaissent il est déjà trop tard. Si le problème est détecté à temps, la poule peut s'en remettre. Un diagnostic est difficile à établir à cause de l'absence de symptômes précoces, mais plusieurs signes peuvent vous alerter.


Symptômes

  • Crête et barbillon pâles
  • Souffrance apparente : yeux fermés, l'oiseau ne bouge presque pas, abattement, désintérêt de son environnement et même de la nourriture
  • Baisse de ponte
  • Manque d'appétit
  • Démarche de pingouin

Traitement

Si le problème est rapidement détecté, une prise assez forte d'antibiotiques peut réussir à tuer l'infection et votre poule guérira. Malheureusement, la péritonite de l'œuf n'est généralement pas traitée à temps et entraîne souvent la mort de votre poule.




Prolapsus de l'oviducte

Un prolapsus est observé lorsqu'une membrane du cloaque ressort, ce qui arrive le plus souvent pendant la ponte. Quand une poule pond des œufs, le tissu ressort pour faire sortir l'œuf. Lors d'un prolapsus, le tissu ne retourne pas à l'intérieur. Cela peut arriver lorsqu'une poule pond un œuf particulièrement large ou quand une poulette commence à pondre alors qu'elle n'est pas encore complètement formée.


Symptômes

  • Membrane rouge qui pend au cloaque de la poule

Traitement

Il faut immédiatement séparer la poule du reste du groupe avant que les autres oiseaux commencent à la piquer. La membrane rentrera peut-être à l'intérieur sans aide, mais bien souvent vous devrez intervenir. Prenez votre poule et placez-la dans un bain d'eau chaude pour la nettoyer et enlever les fientes autour du cloaque et sur la membrane. Appliquez délicatement de la vaseline sur la membrane et repoussez-la dans le cloaque, puis appliquez de la Préparation H ou de l’hamamélis de Virginie pour réduire le gonflement. Vous devez isoler la poule quelques jours. Il est conseillé de la maintenir dans le noir afin de l'empêcher de pondre et ainsi laisser son oviducte reposer. Après quelques jours de repos, vous pouvez la faire rejoindre le groupe mais gardez un œil sur elle au cas où le prolapsus réapparaisse. Si vous ne vous sentez pas à l'aise pour traiter le prolapsus, emmenez-la chez le vétérinaire.




Botulisme

Le botulisme aviaire est provoqué par une toxine qui peut être ingérée, inhalée ou pénétrer dans l'organisme par une plaie. Les bactéries responsables de cette toxine se trouvent dans les matières organiques en décomposition comme la végétation ou des carcasses animales. Pour produire la toxine, la bactérie a besoin d'anaérobie (absence d'oxygène), d'une source de protéine et de températures chaudes. La toxine provoque la paralysie des systèmes musculo-squelettique et respiratoire en bloquant le système nerveux.


Symptômes

  • Paralysie des jambes, des ailes, du cou, des paupières jusqu'à entraîner la mort.

Traitement

Retrait des toxines, en désinfectant en profondeur l'enclos et le poulailler. Le traitement de la poule comporte l'usage de selenium, des vitamines A, D et E ainsi que d'antibiotiques comme la chlortétracycline ou la bacitracine. Si vous suspectez que votre poule est atteinte de botulisme, contactez immédiatement votre vétérinaire.



Produits associés

Photos des clients

Commentaires

, 5 July 2019

Bonjour, quelle prévention pour la péritonite? Et quel antibiotique, à quelle dose en général (je sais que vous n'êtes pas vétérinaires, mais si quelqu'un a déjà eu une poule traitée, ce serait intéressant de savoir pour comparer les traitements)


Claudia, 7 June 2019

Bonjour, j'ai regardé votre liste des maladies des poules mais ne figure pas celle où, comme la mienne, ne peut plus se lever , c'est arrivé d'un seul coup ses pattes ne repondent plus, elle a bon appétit. j'ai vu deux veterinaires avec deux avis d ifférents(l'un dit carence en vit B1 l'autre dit maladie infectieuse!!). Je suis triste car elle ne guérit pas...et je ne sais pas ce qu'elle et quoi faire. merci

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter !

Fermer

Inscrivez-vous pour recevoir nos news, être averti des concours et des offres spéciales et bien plus encore ! C'est gratuit !