Pour votre information, Omlet est ouvert ! Pour en savoir plus, cliquez ici.

Attention, canards volants !

Bien que la plupart des races de canards domestiques aient aujourd'hui perdu leur capacitié à voler, il existe des exceptions : le canard musqué, le canard mignon, le labrador et le colvert domestiqué volent tous plus ou moins bien. De fait, si vous élevez des canards de cette race, nous vous conseillons vivement de les éjointer. Cette opération simple consiste à raccourcir les plumes primaires de l'une des ailes. Ainsi, le canard se retrouvera déséquilibré lorsqu'il tentera de prendre son envol. L'éjointage est complètement indolore pour le canard (c'est un peu comme s'il faisait un tour chez le coiffeur).

Ne tailler que les plumes primaires, les autres sont essentielles pour l'isolation. Chez un canard au plumage clair, il est facile de repérer l'endroit où il faut couper les plumes : il suffit de les tenir à la lumière. Vous apercevrez alors l'endroit où commencent les vaisseaux sanguins dans la tige. N'oubliez pas qu'il vous faudra retailler les plumes de votre canard après chaque mue !

Attention, si vous avez un doute sur la façon de procéder, n'hésitez pas à consulter un vétérinaire.

Photos des clients

Commentaires

Il n'y a pas de commentaire

Laisser un commentaire