Ces petites bêtes qui enquiquinent les abeilles...

Certains nuisibles peuvent s'attaquer à votre colonie d'abeilles. Ces attaques ont généralement lieu en hiver, lorsque les abeilles hibernent et ne montent plus la garde 24 h/24.

La fausse teigne
C'est un petit papillon qui, étrangement, raffole de la cire d'abeille. Il n'attaque pas les abeilles directement mais se contente de pondre ses œufs dans les rayons, qui sont pleins de protéines laissées par le cocon de la larve d'abeille. Si vous ne traitez pas votre ruche, les larves de fausses teignes mangeront la plus grande partie du rayon. Vous pouvez les éliminer en plaçant le cadre infesté au congélateur durant la nuit.

La souris
Un petite ruche douillette et abritée semble être l'habitat idéal pour une souris durant l'hiver. En été, la ruche regorge d'abeilles, ce qui empêche les souris d'entrer. En revanche, en hiver, la voie est souvent libre. Si une souris s'introduit dans la ruche, il est peu probable que les abeilles l'attaquent. Le meilleur traitement est la prévention : en hiver, assurez-vous que l'entrée de la ruche soit la plus petite possible.

Le pivert
Le problème ne se pose pas si vous avez une ruche moderne en plastique. Cependant, les piverts sont susceptibles de s'attaquer aux ruches en bois. En perçant un trou sur le côté, ils pourront accéder à la ruche et manger le miel.

La guêpe
En été, elles commenceront à s'intéresser à la ruche et à son contenu. Vous en verrez souvent une ou deux roder autour lorsque vous réaliserez votre inspection hebdomadaire. Les guêpes sont des chasseurs qui saisissent toutes les opportunités : si elles trouvent une colonie faible (notamment une qui n'a pas de reine ou dont la reine est mal en point), elles n'hésiteront pas à attaquer les abeilles démotivées pour leur voler leurs réserves et leurs larves.

Si, au contraire, votre colonie est forte, elle défendra la ruche en tuant les guêpes qui essaient de s'introduire. Néanmoins, comme les guêpes volent plus tard dans la nuit que les abeilles, la ruche reste en danger lorsque l'entrée n'est pas gardée. Veillez donc à toujours pousser les cadres devant l'entrée de la ruche pour être sûr que la colonie est prête à tout moment à se défendre à tout moment.

Vous pouvez fabriquer un piège à guêpes très facilement : remplissez une bouteille plastique coupée en deux d'un produit sucré, posez le goulot à l'envers et le tour est joué ! Pour éviter que vos abeilles ne tombent dans le piège, ajoutez-y une bonne dose de vinaigre qui les repoussera sans pour autant éloigner les guêpes. Enfin, une goutte de liquide vaisselle permettra de casser la tension superficielle et d'empêcher les guêpes de s'échapper.

Produits associés

Photos des clients

Commentaires

Il n'y a pas de commentaire

Laisser un commentaire