Un chat, qu'est-ce que c'est ?

Quand on parle de chat, on a parfois l'image des lions de la savane ou des tigres traquant leur proie dans la jungle... mais bien plus souvent, on pense surtout à ces boules de poils paresseuses et attachantes qui passent leur temps à se prélasser sur le canapé. Malgré des différences indéniables, les gros chats sauvages et les petits chats domestiques ont 95 % d'ADN en commun.


A lazy tabby cat lolling on the sofa
Un tabby qui se prélasse sur le canapé

Les Félidés (Felidae)

Les chats domestiques appartiennent à la famille biologique des félidés. Ils ont beaucoup de cousins sauvages, comme les lions, les guépards et les servals. Les félidés peuvent être divisés en deux sous-familles : les Pantherinae (grands félins qui rugissent) qui incluent la plupart des gros chats comme les lions, tigres, jaguars ; et les Felinae (les petits félins qui ronronnent) qui incluent surtout les chats de petite et moyenne taille comme les chats domestiques, les guépards et les servals.


An alert Serval Cat
Un serval aux aguets

Les scientifiques sont parvenus à séquencer l'ADN des chats domestiques et ont démontré qu'il y avait peu de différences avec leurs cousins sauvages. Ce n'est pas surprenant quand bien des chats domestiques peuvent passer leur vie entière en liberté, sans interaction avec les humains.


Three Wild African cats A Cheetah family in the Masai Mara Kenya
Trois chats sauvages d'Afrique, une famille de guépards dans la réserve naturelle du Masai Mara au Kenya

Contrairement aux chiens que l'on considère totalement domestiqués, les chats sont quant à eux à semi-domestiqués. Certains dépendent plus de nous que d'autres qui sont bien plus proches de leurs cousins sauvages.


Races de chats hybrides

Les chats hybrides illustrent parfaitement la catégorie des chats que l'on considère comme domestiques mais qui partagent une plus grande partie de leurs gènes avec les chats sauvages. Les chats hybrides existent dans la nature mais sont plus communément produits grâce aux programmes de reproduction sélective et peuvent rapporter un bon prix.


A Bengal Cat with incredible markings
Un bengal aux motifs spectaculaires

Chats hybrides en Grande-Bretagne

Un bon exemple de chats hybrides existant dans la nature est le croisement entre le chat sauvage d'Écosse et le chat domestique. Il survient lorsque des chats sauvages d'Écosse se reproduisent avec des chats domestiques errants, ce qui donne une portée de chatons hybrides. Ce phénomène nuit à la population des chats sauvages : l'hybridation dilue les gènes sauvages et raréfie la reproduction entre deux chats sauvages. On estime désormais que moins de 100 chats sauvages d'Écosse de pure race existent dans la nature et cette hybridation est une des causes principales de la réduction de leur population.


A Scottish Wildcat hunting in the long grass
Un chat sauvage d'Écosse qui chasse dans les hautes herbes

Reproduction des chats hybrides

Ces dernières années, la cote de popularité des chats hybrides a explosé ; ce qui a vu l'arrivée de nouvelles races hybrides. Celle qui est sans doute la plus facilement reconnaissable est la race des Bengals, qui est un croisement entre un chat-léopard de Bengale (ou d'Asie) et un chat domestique.


A lovely little Bengal kitten playing in the house
Un magnifique petit bengal qui joue

Un bengal dont les parents sont un chat-léopard d'Asie et un bengal domestique sera appelé un bengal F1. Le « F » réfère à la Filiation, ce qui signifie simplement fils ou fille, et le nombre qui l'accompagne désigne combien de générations le séparent du chat-léopard. Ainsi, un bengal F3 est un bengal ayant un arrière-grand-parent chat-léopard, un F4 a un trisaïeul chat-léopard, etc. Les trois premières générations (F1, F2 et F3) sont considérées comme les générations demi-sauvages, on les appelle Foundation Bengals et ces chats n'ont pas le droit de participer aux concours ou expositions ni d'être vendus à des particuliers. À partir de F4, les animaux sont considérés comme domestiques et portent le nom de Stud Book Tradition (SBT), ce qui signifie qu'au moins 4 générations les séparent du chat-léopard d'Asie et que le spécimen est un produit de pur pédigrée obtenu par l'accouplement de 2 bengals. Les bengals SBT sont connus pour combiner la grâce et la beauté d'un chat sauvage avec la personnalité d'un chat domestique, avec ses bizarreries attachantes et parfois un goût prononcé pour l'eau.


Races de chats hybrides et leur lignée sauvage

  • Bengal (Chat-léopard d'Asie)
  • Caracal (Caracal)
  • Chausie (Chaus)
  • Safari (Chat de Geoffroy)
  • Savannah (Serval)

A Savannah kitten with incredibly beautiful markings
Un chaton savannah aux taches élégantes

Reproduire les chats pour une apparence sauvage

Tout comme les chats hybrides, il existe des chats issus de la reproduction sélective afin d'obtenir une apparence sauvage sans qu'il y ait de croisement avec un chat sauvage. De même que les hybrides, ces nouvelles races gagnent en popularité grâce à leur aspect sauvage.


A Toyger cat with tiger like markings
Un chat Toyger aux rayures de tigre

Le chat Toyger a reçu beaucoup d'attention médiatique. Comme son nom l'indique, il a été reproduit pour ressembler à un tigre miniature ou un jouet (toy). Ces chats ne possèdent aucun ADN de tigre mais leur robe tigrée et courtes oreilles peuvent laisser penser le contraire.


Les chats à aspect sauvage et le chat sauvage auquel ils sont destinés à ressembler


Savoir faire la différence entre un chat errant et un chat sauvage

Lorsque l'on s'approche d'un chat inconnu, il est parfois difficile de savoir s'il s'agit d'un chat errant ou sauvage (féral). Pour connaître les différences évidentes, nous avons comparé ci-dessous ces deux types de chats.


Chats férals

Un chat féral est un chat soit né dans la nature, ou un chat errant (ou haret) qui n'a pas eu de contact humain pendant très longtemps. Les chats férals diffèrent des chats errants par leur crainte des hommes et sont généralement indomptables. Cela signifie qu'ils ne sont pas adaptés aux espaces intérieurs et préfèrent vivre en colonie à l'extérieur. Une colonie de chats est un groupe de chats férals partageant le même lieu de vie et une source de nourriture commune. Il existe de nombreuses associations qui contrôlent la population des colonies de chats sauvages en utilisant la méthode piégeage-castration-relâchage.


Feral cats perching on a fence
Des chats férals perchés sur une palissade

Apprivoiser des chats férals est déconseillé, car ils mènent une vie plus heureuse et moins stressante au sein de la colonie. Cela dit, les chatons nés férals peuvent être socialisés et adoptés.

Les chats férals ont peu – voire aucun – contact avec les humains et dès que ces derniers approchent, ils sont vite effrayés et gardent leurs distances. Ce n'est néanmoins pas toujours vrai car de nombreuses colonies de chats férals ont fini par apprendre que les humains peuvent constituer une bonne source de nourriture (pas littéralement, bien entendu). C'est particulièrement vrai pour les colonies vivant près des hauts-lieux touristiques sur le littoral. Le langage du corps diffère généralement entre les chats férals et les chats errants. Par exemple, les chats férals ne manifesteront aucun signe corporel pouvant indiquer qu'ils sont heureux ou à l'aise en votre présence. Ils ne vous regarderont pas dans les yeux et se tapiront ou bien s'assoiront avec la queue enroulée autour d'eux pour se protéger.


Chats errants ou harets

Un chat haret est un chat autrefois domestique qui s'est échappé et a fini par se perdre. Heureusement, les chats errants peuvent être parfois réhabilités pour l'adoption, car ils se souviennent rapidement de la sensation d'avoir des propriétaires aimants et des genoux chauds sur lesquels se lover.


A dishevelled stray cat
Un chat errant ébouriffé

Un chat errant est plus susceptible de s'approcher de vous ou de votre maison qu'un chat féral. Il y a moins de chances pour qu'il s'enfuie en courant dès que vous approchez de trop près (certains peuvent même tolérer voire apprécier les caresses). Un chat errant aura davantage tendance à vous regarder dans les yeux et à manifester un langage du corps pouvant indiquer qu'il est content ou à l'aise, comme en marchant avec la queue relevée. Les chats errants sont plus susceptibles de vous répondre en miaulant, contrairement aux chats férals qui ne miaulent et ne ronronnent pas.



Produits associés

Photos des clients

Commentaires

Il n'y a pas de commentaire

Laisser un commentaire

Abonnez-vous a notre newsletter!

Fermer

Inscrivez-vous pour recevoir nos news, être averti des concours ou des offres spéciales et bien plus encore ! C'est gratuit !